Le gros des discussions avec la troïka est terminé, dit Athènes

ATHÈNES (Reuters) - La Grèce a mené à bien la majeure partie des discussions avec la troïka représentant ses bailleurs de fonds internationaux concernant un deuxième plan d'aide mais doit encore surmonter quelques points de blocage avant de terminer les négociations, a déclaré jeudi un porte-parole du gouvernement.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le gros des discussions avec la troïka est terminé, dit Athènes

"Il reste encore trois ou quatre pierres d'achoppement", a dit Pantelis Kapsis au micro de la chaîne de télévision Mega.

"Le gros des négociations est terminé."

Il a précisé que les points de blocage concernaient les salaires, les retraites additionnelles et la recapitalisation des banques.

Selon des banquiers et des responsables, les discussions avec la troïka (Union européenne, Fonds monétaire international et Banque centrale européenne) sur le deuxième plan d'aide à la Grèce, d'un montant de 130 milliards d'euros, doivent se conclure avant que le plan de participation du secteur privé via un échange d'obligations puisse à son tour être finalisé.

Mercredi, l'Institut pour la finance internationale (IFI), qui représente les créanciers privés d'Athènes, a déclaré que ces derniers et le gouvernement grec étaient proches d'un accord final sur la restructuration de la dette du pays, une conclusion étant attendue cette semaine.

Angeliki Koutantou; Jean Décotte pour le service français, édité par Catherine Monin

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS