Le grand oral du président, mobilisation du patronat, Deezer à New-York, Amazon Echo : la revue de presse de l'industrie

Sylvain Arnulf

Publié le

Vos quotidiens débriefent la prestation du chef d'Etat sur TF1 le 6 novembre. Et ils ne sont pas franchement convaincus. Dans cette revue de presse également : une semaine de mobilisation décrétée par les patrons, les ambitions américaines de Deezer et le nouveau produit surprise d'Amazon.

François Hollande face aux français : au mieux "mitigé, au pire "raté"

 

 

La plupart de vos quotidiens mettent en une la prestation télévisée de François Hollande, hier soir sur TF1. Avec un sentiment général : l'examen n'a pas été réussi. "On n'y voit pas plus clair", râle Le Parisien / Aujourd'hui en France, qui juge que François Hollande n'a "ni trébuché, ni rassuré". "Encore raté !" fustige Le Figaro en Une. "Il n'avait pas grand chose à dire, mais il l'a dit longuement", tâcle l'éditorialiste Paul-Henri du Limber.

Bruno Dive écrit dans Sud-Ouest que "l'émission d'hier a successivement transformé François Hollande en conseiller de Pôle Emploi, en guichetier d'aide aux entreprises, et finalement en député de base, un député dont la permanence aurait été le studio de TF1, et qui se voyait sommé de consoler, de rassurer, d'aider ses compatriotes dans la détresse ou le désarroi".

"Le contraste était saisissant entre l'ode présidentielle à une France qui bouge, qui invente, qui réussit, et la réalité de ces quatre Français pour qui la crise est bien concrète, quotidienne", ajoute Jean-Marcel Bouguereau dans La République des Pyrénées.

 

Le direct s'est révélé "peu percutant", résume Le Populaire du Centre en une, se résumant à un exercice d'explication et de contrition.

Sur Twitter également, le chef de l'Etat n'a pas été épargné non plus, nous explique LCI.

Le patronat annonce une semaine de mobilisation

Au lendemain de l''intervention télévisée du chef de l'Etat, le Medef annonce le lancement d'une semaine de mobilisation début décembre. Les chefs d'entreprise vont exprimer "leur souffrance et leur ras-le-bol", notamment dans la rue, annonce Geoffroy Roux de Bézieux sur BFM Business. "On va simplement manifester sous diverses formes. Il y aura des réunions, il y aura des témoignages, certains descendront peut-être dans la rue exprimer le ras-le-bol et la souffrance des patrons français".

L'organisation des patrons sera accompagnée dans cette démarche par la CGPME, indique la radio économique. "Les chefs d’entreprise veulent porter le fer sur les nombreux sujets gouvernementaux qui fâchent: le compte pénibilité, le temps partiel de 24 heures minimum par semaine, l'obligation d’informer les salariés de la cession de l’entreprise dans les PME, la fiscalité sur les dividendes, etc".

Deezer renforce sa présence à New-York

Dans sa conquête des Etats-Unis, le sitee de streaming musical Deezer veut mettre toutes les chances de son côté. Son fondateur Daniel Marehly annonce aux Echos qu'un "quartier général bis" va être créé à New-York en 2015. « Il s’agit d’une extension du siège parisien. Deezer reste français, sa partie développement aussi », précise le trentenaire, qui réfléchit sérieusement à franchir lui-même l’Atlantique dans le même temps, indique le quotidien économique. Présent sur le marché américain depuis septembre, Deezer commence à faire entendre sa petite musique au pays de l'Oncle Sam. "On commence à exister là-bas", juge son créateur. "Et nous sommes enfin reconnus comme un acteur mondial du secteur, comme le numéro deux derrière Spotify », se félicite Daniel Marhely qui, après huit ans à la barre de Deezer, a « l’impression de commencer une nouvelle entreprise ».

Amazon sort de son chapeau un nouveau produit

Pas découragé par l'échec de son smartphone à affichage 3D, Amazon persiste et signe dans le hardware. Il a présenté "Echo", un haut parleur intelligent, sorte de Siri de la maison. "Il est capable de diffuser de la musique mais est aussi toujours à l’écoute, prêt à répondre à n’importe quelle question", explique IT Expresso. "Echo est en effet sans cesse connecté en Wi-Fi au réseau et de ce fait au cloud d’Amazon Web Services. Il fonctionne de manière similaire à Siri d’Apple, Google Now ou encore Cortana de Microsoft". Les consommateurs seront-ils prêts à s'offrir ceproduit alors que le service est déjà embarqué dans la plupart des smartphones ? C'est un nouveau pari risqué pour la firme de Jeff Bezos.

Sylvain Arnulf

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte