Le gouvernement table sur un déficit commercial record en 2011

75 milliards d’euros. C’est le montant que pourrait atteindre l’écart entre les importations et les exportations françaises en 2011, selon Pierre Lellouche.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le gouvernement table sur un déficit commercial record en 2011

Le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur a avancé ce chiffre prévisionnel lors d’une audition le 13 septembre devant la commission des Finances de l’Assemblée nationale, selon les Echos du 15 septembre. "J'ai conscience de la gravité de la situation", a expliqué Pierre Lellouche devant les députés.

Ce nouveau record dépasserait donc celui de 2008, qui atteignait déjà 56 milliards d’euros. Il irait même au-delà des prévisions du gouvernement réalisées il y a un an. Dans son projet de loi de Finances, il espérait un déficit commercial d’environ 48 milliards d’euros.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le secrétaire d’Etat justifie ce nouveau creusement du déficit par deux circonstances atténuantes, expliquant plus de la moitié de la dégradation du deficit. D’une part la facture énergétique s’est alourdie sous l’effet de la flambée du cours du pétrole. Et d’autre part, l’euro a été surévalué.

Mais pour lui, c’est surtout la capacité de production de la France qui pose problème. "La question de fond est celle de la compétitivité de nos entreprises, précise-t-il. Notre industrie cale à l’export". La seule industrie manufacturière a vu son déficit se creuser depuis le début de l’année et a presque doublé par rapport à la même période en 2010.

Selon lui, la France doit se réindustrialiser. Et en attendant, il propose de renforcer l’accompagnement des PME à l’export, notamment à travers un nouveau contrat d’objectifs et de performance signé avec l’agence Ubifrance.

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS