Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le gouvernement souhaite prendre en compte les stages dans le calcul des retraites

,

Publié le

Les stages de plus de deux mois faisant l'objet d'une convention pourront être pris en compte à hauteur de deux trimestres dans la durée de cotisation des retraites, selon un amendement du député PS Christian Paul soutenu par le gouvernement. Selon Matignon, "les trimestres rachetés ne pourront servir que pour la durée de cotisation".

Le gouvernement souhaite prendre en compte les stages dans le calcul des retraites © Parti socialiste

Vers une prise en compte des stages dans le calcul des retraites ? Les périodes de stages de plus de deux mois faisant l'objet d'une convention pourront être comptabilisées dans la durée de cotisation, selon un amendement d'unu député PS soutenu par le gouvernement.

La ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, avait déjà indiqué dimanche 6 octobre que le gouvernement entendait "trouver une solution" pour prendre en compte des périodes de stage dans le calcul des pensions, alors que le projet de loi sur les retraites est discuté à l'Assemblée depuis le début de la semaine.

Jusqu'à deux trimestres

Ce lundi, Matignon a confirmé que le gouvernement allait soutenir à ce titre un amendement du député PS Christian Paul. Le futur dispositif "prévoit le rachat de période de stage à tarif bonifié à concurrence de 2 trimestres maximum au sein des quatre trimestres de période d'études", a précisé un conseiller de Jean-Marc Ayrault à l'AFP.

Pour en bénéficier, "il faut une convention de stage, l'intégration dans un cursus pédagogique ou encore le versement d'une gratification par l'employeur", obligatoire à partir de deux mois de stage. Toujours selon le conseiller, "il est prévu que le versement de la cotisation puisse être étalé à hauteur de 12,5 euros par mois pendant deux ans ou 25 euros par mois pendant un an".

"Cette mesure rapporte à court terme puisque le stagiaire fait un reversement immédiat sous la forme d'une cotisation mais la dépense n'est constatée (dans les comptes de l'assurance vieillesse) que 35 ou 40 années plus tard", relève-t-on de même source. Selon Matignon, "les trimestres rachetés ne pourront servir que pour la durée de cotisation".

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle