Le gouvernement compte sur les entreprises pour le retour de l’emploi

La ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem a affirmé lors de l’université d’été du Medef qu’il faut que le Medef et les entreprises restaurent le dialogue.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le gouvernement compte sur les entreprises pour le retour de l’emploi

"Je ne vois rien d'anormal à ce que les membres d'un gouvernement, engagé dans la bataille de la compétitivité des entreprises, du retour de l'emploi et de la croissance, puissent dialoguer avec le Medef et les entreprises, a-t-elle affirmé à l’AFP en marge de la rencontre. On ne fera pas le retour de l'emploi sans les entreprises".

Elle a pris exemple sur une étude qui démontre que "si la France avait un taux d'emploi des femmes équivalent à celui des hommes, elle pourrait accroître son potentiel de croissance de 20%. Il faut tout mettre sur la table, les secrets des salaires, des promotions, des horaires, des violences et du harcèlement". Selon elle, la question de l'égalité professionnelle ne doit pas être abordée uniquement au regard des grandes entreprises.

Elle rappelle que 4,7 millions de femmes travaillent dans le secteur concurrentiel et 8 millions dans les petites entreprises ou le secteur public. Elle veut éviter qu’elles soient "les oubliées de la politique d'égalité professionnelle".

Najat Vallaud-Belkacem a souligné qu'il existe en France une législation complète sur l'égalité professionnelle, le problème étant son application. A côté des "mécanismes de sanctions", il faut aussi "travailler à l'accompagnement", pour avancer vers l'égalité, a-t-elle jugé.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS