Le gouvernement allemand triple la prime à la casse

Victime de son succès, la prime à la casse a été étendue par le gouvernement Merkel en Allemagne mardi 7 avril.

Partager

L'enveloppe initiale consacrée à ce dispositif, qui était initialement de 1,5 milliard d'euros, atteint désormais le montant de cinq milliards d'euros. Plus de deux millions de personnes pourraient bénéficier d'une la prime de 2 500 euros pour l'achat d'un véhicule neuf en échange de la destruction d'un véhicule d'au moins neuf ans jusqu'à la fin de l'année.

Au lancement du concept en janvier, le gouvernement allemand tablait sur 600 000 personnes bénéficiaires. Un chiffre déjà dépassé, le nombre de demandes atteignant 780 410 au 1er avril selon l'organisme Bafa.

Les utilitaires aussi
Selon l'association des constructeurs automobiles allemands (VDA), l'engouement pour la prime s'étendrait au marché des véhicules commerciaux, les commandes ayant augmenté de 13% en mars. Une croissance expliquée par une utilisation plus importante des petits véhicules utilitaires que des grands véhicules. Plus le véhicule est petit, plus son prix l'est aussi et plus la prime à la casse devient intéressante.

Reste qu'un second facteur d'explication s'impose. Les particuliers allemands investissent aussi dans cette catégorie de voitures, incités par les constructeurs. A l'instar de Renault avec la Kangoo Be Bop ou Volkswagen avec le Caddy Life, ils adaptent leurs modèles d'utilitaires aux désirs des particuliers (plus d'espace, véhicule moins coûteux). Le constructeur français PSA a profité de cette aubaine avec son véhicule utilitaire Peugeot Bipper, dont les ventes ont crû de 26%.

La prime à la casse ne fait pas tout, puisque le marché automobile allemand a chuté de 16% en mars et de 25% sur le premier trimestre 2009, selon les données de VDA.

La sortie de la prime à la casse
En France, où le système connaît aussi du succès, au regard de la reprise du marché automobile en mars (+8%), la prolongation n'est pas à l'étude selon Luc Chatel, interrogé mardi 7 avril sur la radio AutoK7. « Nous réfléchissons déjà, non pas à la prolongation, mais à la sortie de la prime à la casse. Plusieurs pistes sont à l'étude mais il est trop tôt pour dire laquelle sera retenue », a précisé le secrétaire d'Etat à l'industrie.

La prime à la casse viendra à expiration en fin d'année 2009. De nombreux analystes et constructeurs craignent une baisse de la demande d'automobiles à l'instar de celle de 20% intervenue en 1997.

Barbara Leblanc

A lire aussi
Les petites voitures, les nouvelles stars du marché automobile en France (02/04/2009)
Marché automobile : l'exception allemande +22% en février ( 04/03/2009)
Dossier : automobile le crash

0 Commentaire

Le gouvernement allemand triple la prime à la casse

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS