Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Le Gnis s'ouvre à la concurrence

Franck Stassi ,

Publié le

Analyse

Le Gnis s'ouvre à la concurrence

C’est une petite révolution pour le Groupement national interprofessionnel des semences et plants (Gnis). Son conseil d’administration, contrôlé à 100% par la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), pourrait gagner en diversité à l’occasion de son renouvellement en 2020.

L’interprofession, qui regroupe les sélectionneurs, les multiplicateurs, les agriculteurs et les distributeurs de semences, envisage de le faire passer de deux à quatre sièges, ce qui permettrait aux Jeunes agriculteurs, mais surtout à des syndicats moins alignés sur ses positions, comme la Coordination rurale et la Confédération paysanne, de mettre un pied dans la porte. Parmi les sujets de discorde, le Gnis pousse à l’emploi de semences certifiées alors que la Confédération paysanne défend celui des semences paysannes. "Nous avons déjà des utilisateurs de semences de ferme. Des accords sur le financement de la recherche ont été pris dès 2001, bien avant leur autorisation en 2011", tempère la directrice générale du Gnis, Catherine Dagorn.

Régi par un décret datant de 1962, le Gnis devra attendre la modification de ce dernier par le ministère de l’Agriculture, qui soutient le projet d’élargissement. "Il s’agit de refléter la diversité syndicale, mais de continuer à reconnaître le fait majoritaire", explique Catherine Dagorn. Dans un contexte d’inquiétudes sur les nouvelles techniques de sélection variétale (NBT), le Gnis va aussi créer un comité des enjeux sociétaux pour renforcer le dialogue avec la société civile. Un autre moyen de désamorcer les critiques à son encontre

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle