Le glyphosate toujours dans l'impasse

Les Etats membres de l'Union européenne devaient se prononcer, ce lundi 6 juin, sur la réautorisation provisoire du glyphosate pour 12 à 18 mois. La proposition de la Commission n'a pas été soutenue par suffisamment d'Etats pour être adoptée.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le glyphosate toujours dans l'impasse

Ségolène Royal avait averti sur Twitter. "La France ne votera pas la proposition de Bruxelles" concernant le renouvellement du glyphosate. La Commission proposait un délai de 12 à 18 mois le temps que l'agence européenne des produits chimiques se prononce sur les dangers de l'herbicide commercialisé notamment par Monsanto sous la marque Roundup.

Les représentants des 28 Etats membre, réunis ce lundi 6 juin en comité d'experts, devaient se prononcer sur ce sursis. Ils n'ont pas été suffisamment nombreux à se prononcer en faveur de la ré-homologation de la substance active.

A LIRE AUSSI

Le glyphosate fait l'objet d'une controverse au sein de la communauté scientifique : le Centre international pour le cancer (CIRC) soulignant le caractère "probablement cancérigène" de cette substance, alors que l'Autorité européenne de sécurité alimentaire (Efsa) rendait un avis diamétralement opposé, jugeant le potentiel cancérogène du glyphosate "improbable".

A LIRE AUSSI

Le Glyphosate Task Force (GTF), un groupe de travail formé d'une quarantaine d’entreprises du secteur oeuvrant pour le renouvellement du glyphosate, a déploré "l'extrême politisation du processus de renouvellement européen, censé être basé sur la science". "L'indécision manifestée par certains États membres et le fait qu'une telle extension soit nécessaire est très regrettable et révèle à quel point le processus de renouvellement du glyphosate est aujourd’hui soumis à des considérations politiques", a déclaré le président du GTF Richard Garnett, cité dans un communiqué.

Le compte à rebours est toujours en marche pour le glyphosate dont l'autorisation expire le 30 juin. Le sujet est à l'ordre du jour de la réunion hebdomadaire des commissaires européens, mardi 7 juin…

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS