Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Le géant de l'aluminium Trimet perd son fondateur Heinz-Peter Schlüter

Marine Protais ,

Publié le

Heinz-Peter Schlüter, le fondateur de Trimet Aluminium, est décédé le 29 novembre. Le "sauveur" de l'usine de Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie), ex filiale de Rio-Tinto, laisse derrière lui une société en bonne santé avec un chiffre d'affaires en progression et des investissements en cours.

Le géant de l'aluminium Trimet perd son fondateur Heinz-Peter Schlüter © Trimet

Le géant allemand de l'aluminium a perdu son père. Trimet Aluminium a annoncé sur son site web le décès de son fondateur et propriétaire Heinz-Peter Schlüter, le 29 novembre, à 66 ans des suites d'une grave maladie.

Il a fondé en 1985 la maison de négoce Trimet Metallhandelgesellschaft à Düsseldorf. Le revendeur a ensuite racheté des établissements industriels en faillite, et est petit à petit lui-même devenu producteur d'aluminium.

Le fondateur de Trimet acquiert alors une réputation de "redresseur d'usines". En 2013, il reprend avec EDF les usines Rio-Tinto de Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne) et Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie). La majorité des emplois sont conservés. Le site savoyard, berceau de l’aluminium et ancien fleuron du groupe Pechiney, connaît une seconde vie après cinq ans d'arrêt.

Ses activités sont diversifiés, et 150 millions d'euros sont investis par l'industriel allemand pour rénover l'outil de production. Plus récemment, Trimet a acheté une nouvelle unité à Voerde, en Allemagne.

"Il tenait à ce que Trimet reste fidèle à son esprit"

Selon ses collègues, Heinz-Peter Schlüter "est parvenu à faire de Trimet une grande famille comme l’on en rencontre rarement. Très tôt, il a veillé à assurer durablement la pérennité et la réussite de son entreprise". Le fondateur de Trimet avait quitté le comité de direction, mais siégeait toujours au conseil d'administration. Son remplacement n'a pas encore été décidé.

"Il tenait à ce que Trimet reste fidèle à son esprit malgré sa forte croissance et sa diversification, souligne le communiqué. Avant de se retirer de la direction opérationnelle de l’entreprise, il a veillé à assurer la pérennité de Trimet et à préserver son indépendance à titre d’entreprise familiale."

Trimet a fêté en septembre ses trente ans avec un bilan positif. Le spécialiste de l’aluminium compte 2 300 salariés. Il affiche un chiffre d’affaires de 1,8 milliard d’euros, au terme de l’exercice 2014/2015, contre 1,3 milliard d’euros l’année passée. Sur ses huit sites répartis en Allemagne et en France, l'entreprise exploite quatre usines d’aluminium, deux centres de recyclage et plusieurs fonderies. Au cours du dernier exercice, Trimet a investi 76 millions d'euros dans le développement de ses sites de production.

Marine Protais

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle