Le géant américain du bois Weyerhaeuser acquiert Plum Creek

NEW YORK (Reuters) - Weyerhaeuser, le géant américain de l'exploitation forestière, a annoncé dimanche soir l'acquisition de son concurrent Plum Creek Timber pour créer un groupe pesant quelque 23 milliards de dollars (21 milliards d'euros) en Bourse.

Partager

L'accord prévoit que les actionnaires de Plum Creek, qui devront approuver la fusion, recevront 1,60 action de Weyerhaeuser pour chaque titre apporté. La parité de l'échange implique une prime de 13,8% par rapport au cours pondéré moyen de Plum Creek.

Sur la base des 174 millions d'actions Plum Creek en circulation et du cours de clôture de Weyerhaeuser à 30,50 dollars vendredi à Wall Street, l'accord valorise Plum Creek à environ 8,4 milliards de dollars, montant que Plum Creek n'a pas confirmé.

Weyerhaeuser, qui conservera son nom après la fusion, prévoit de procéder peu après la clôture de l'offre à un rachat d'actions de 2,5 milliards de dollars et promet de maintenir son dividende annuel à 1,24 dollar par action, soit une augmentation de 13% par rapport au dividende actuellement perçu par les actionnaires de Plum Creek.

Au total, l'offre sera composée de titres à 70% et de numéraire à 30%.

Le nouveau groupe exploitera plus de 13 millions d'acres de terrains forestiers, soit plus de 5,2 millions d'hectares, et compte sur des économies d'échelle pour capitaliser sur le redressement du marché immobilier américain.

Weyerhaeuser, le premier exploitant de terrains forestiers aux Etats-Unis, est basé à Federal Way, dans l'Etat de Washington, tandis que Plus Creek, le numéro deux, a son siège non loin de là à Seattle.

"Les deux groupes cherchent depuis toujours à acquérir de nouveaux espaces exploitables et cette opération nous permet à tous les deux d'y parvenir", a déclaré le directeur général de Plum Creek, Rick Holley, joint par téléphone.

Les deux sociétés ont un statut de trust d'investissement immobilier (REIT, real estate investment trust), une classe d'actifs prisée par les gérants qui veulent du bois dans leurs portefeuilles.

Les conseils d'administration des deux groupes se sont prononcés à l'unanimité en faveur de l'offre, qui devrait être finalisée dans le courant du premier semestre 2016.

(Edward Krudy, Véronique Tison pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS