Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Le gaz russe pivote vers une nouvelle servitude

Myrtille Delamarche , , , ,

Publié le

Analyse

Le gaz russe pivote vers une nouvelle servitude

La construction du gazoduc Power of Siberia, qui doit desservir les confins orientaux de la Russie ainsi que la Chine, est complétée à 75,5%, a annoncé Gazprom fin mars. Ce projet pharaonique est la plus grande des infrastructures énergétiques lancées par la Russie depuis l’ère soviétique, avec un coût total évalué à 55 milliards de dollars. Il doit permettre au géant gazier russe de diversifier ses acheteurs, et de se libérer partiellement des liens souvent houleux qu’il entretient avec l’Europe autour de ses transactions. Outre le gazoduc, le projet comprend deux centres de production situés en Yakoutie et à Irkoutsk, pour exploiter les champs de Chayandinskoye et Kovyktinskoye.

"La route de l’Est a la même importance stratégique pour Gazprom que celle de l’Ouest, assène Alexander Medvedev, le vice-président de la compagnie. En un seul contrat, la Chine a égalé notre plus gros consommateur européen". Un positionnement dans la droite ligne de la politique de Vladimir Poutine, qui réaffirme au fil des mandats la souveraineté russe. Mais ce nouveau gazoduc pourrait n’être qu’une nouvelle servitude, tant il rendra cette production dépendante du bon vouloir de la Chine, qui se passe actuellement très bien du gaz russe.

Seul destinataire, Pékin aura la main pour négocier les prix. Moscou, en revanche, a fort besoin de son voisin, devenu le premier importateur mondial de pétrole en 2017, et dont les importations de gaz ne cessent de monter.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle