L'Usine Energie

Le gaz russe pivote vers une nouvelle servitude

Myrtille Delamarche , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Analyse

Le gaz russe pivote vers une nouvelle servitude
La construction du gazoduc Power of Siberia, qui doit desservir les confins orientaux de la Russie ainsi que la Chine, est complétée à 75,5%, a annoncé Gazprom fin mars. Ce projet pharaonique est la plus grande des infrastructures énergétiques lancées par la Russie depuis l’ère soviétique, avec un coût total évalué à 55 milliards de dollars. Il doit permettre au géant gazier russe de diversifier ses acheteurs, et de se libérer partiellement des liens souvent houleux qu’il entretient avec l’Europe autour de ses transactions. Outre le gazoduc, le projet comprend deux centres de production situés en Yakoutie et à Irkoutsk, pour exploiter les champs de Chayandinskoye et Kovyktinskoye. "La route de l’Est a la même importance stratégique pour Gazprom que celle de l’Ouest, assène Alexander Medvedev, le[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte