Le Gabon solidaire de la France dans le dossier Plysorol

Social

Partager

Alors que le tribunal de commerce Lisieux (Calvados) a validé une prolongation de la période d’observation du fabricant de contreplaqué Plysorol jusqu’au 21 juillet prochain, Claude Leteurtre, conseiller général du canton sud de Falaise, a rencontré le ministre de l’Industrie. Objet : l’avenir de cette entreprise de 440 salariés rachetée il y un peu plus d’un an par le groupe Zhang Guohua, est en redressement judiciaire depuis le 9 avril dernier, le groupe n’ayant jamais honoré ses engagements, notamment en termes d’investissement.

« La bonne nouvelle est que le ministre gabonais de la Forêt a envoyé une lettre au ministre français de l’Industrie pour l’assurer que le Gabon respecterait les décisions du tribunal de commerce de Lisieux », résume le conseiller général. Le ministre gabonais fait référence au jugement qui a permis au groupe chinois de reprendre Plysorol.

Ce jugement indique que Zhang Guohua ne peut toucher, déplacer, vendre tout ou partie durant trois ans, des actifs de Plysorol. Or le trésor de guerre de Plysorol, qui compte en France trois sites à Lisieux, Epernay (Marne) et Fontenay-le-Comte (Vendée), est une forêt gabonaise de 600 000 hectares de bois okoumé, un composant précieux du contreplaqué, « évaluée à 1,3 milliard d’euros », précise l’élu. Cette parcelle « est in fine l’objectif du groupe chinois, qui ne s’intéresse pas aux sites français ». Zhang Guohua a d’ailleurs créé au Gabon une filiale pour tenter de récupérer les actifs gabonais de Plysorol, toujours sans succès.

Une démarche qui va devenir très compliquée désormais pour le groupe chinois et pourrait inciter de nouveaux investisseurs à la reprise de Plysorol sur laquelle le tribunal de commerce lexovien doit statuer à la rentrée.
Ceux-ci ont jusqu’au 15 septembre pour déposer leurs offres.


De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois


Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS