L'Usine Energie

Le G7 annonce la fin des subventions aux énergies fossiles d’ici 2025

Ludovic Dupin ,

Publié le

Le G7 vient de prendre une position forte lors de sa réunion au Japon pour stopper les subventions aux énergies fossiles en 2025. Un objectif qui s’inscrit dans le cadre des engagements pris lors de la COP21.

Le G7 annonce la fin des subventions aux énergies fossiles d’ici 2025 © Bloomberg via Getty Image

Réunis au Japon, les dirigeants du G7 (Royaume-Uni, États-Unis, Canada, France, Allemagne, Italie, Japon et l'Union européenne) se sont entendus pour mettre fins aux subventions des énergies fossiles d’ici une décennie. "Pour la première fois, le G7 a fixé une date butoir pour mettre fin à la plupart des subventions aux combustibles fossiles (...) d’ici fin 2025", peut-on lire dans la déclaration finale du sommet.

"Compte tenu du fait que la production et l'utilisation d'énergie comptent environ pour deux tiers des émissions mondiales de gaz à effet de serre, nous reconnaissons le rôle crucial que le secteur de l'énergie doit jouer dans la lutte contre le changement climatique. Nous demeurons engagés à l'élimination des subventions aux combustibles fossiles inefficaces et encourageons tous les pays à le faire en 2025", expliquent les pays signataires.

5 700 milliards par an

Reste à savoir quelles sont les "énergies fossiles inefficaces", la cible principale demeurant le charbon, premier contributeur aux émissions de CO2 de la planète. Dans une étude publiée par le fond monétaire international en 2015, il était estimé que les Etats du monde consacrent chaque année 5 700 milliards de subventions aux entreprises extractives d’énergies fossiles.

Plus généralement, l’accord final souligne que "L'énergie joue un rôle crucial dans le maintien de la croissance économique mondiale. (…) Nous nous engageons à jouer un rôle de premier plan dans la facilitation des investissements (…) en dépit de l'incertitude accrue posée par les niveaux de prix de l'énergie actuelle".

Par ailleurs, les dirigeants ont réaffirmé tous les objectifs pris lors de la COP21 en décembre dans le cadre de l’accord de Paris : viser une limitation du réchauffement climatique à 1,5°C, mobilisation de 100 milliards de dollars par an pour accélérer la transition énergétique dans les pays en voie de développement, viser une croissance neutre en carbone d’ici 2020, etc.

Ludovic Dupin

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte