Quotidien des Usines

Le Futuroscope revient dans le public

Publié le

Capital

Deux ans après sa vente au groupe Amaury, le parc du Futuroscope (Vienne) va revenir dans le giron du public. Une nouvelle société d'économie mixte dans laquelle le Conseil général de la Vienne serait majoritaire (51 %) va reprendre le parc pour quelque 18 millions d'euros, soit près du tiers du prix de vente. C'est le prix des éléments de l'actif immobilisé. Deux millions seront payés à la fin de cette année, le reste sera réglé en trois fois, de 2005 à 2007.

Depuis la reprise de la gestion par le groupe Amaury, le parc accumule les pertes avec 600 000 entrées en moins.

Le point le plus délicat reste celui des effectifs. Le parc emploie actuellement autour de 640 personnes en CDI et près de 400 en CDD. 150 emplois devraient disparaître. Le groupe Amaury se refuse à tout licenciement et renvoie la décision dans le camp des collectivités et notamment du conseil général de la Vienne. Celui-ci doit se réunir le 9 septembre pour constituer la nouvelle SEM et décider des conséquences sociales de cette rétrocession.

Thierry THOMAS

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte