Le FSI ouvre ses guichets en région

Le fonds stratégique d'investissement accélère sa décentralisation commencée fin 2011 avec la mise en place du FSI régions. Objectif : être plus proche des PME.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le FSI ouvre ses guichets en région

Trois ans après sa création, le fonds stratégique d'investissement accélère son redéploiement dans les régions. Depuis novembre 2011, le fonds a commencé à mettre en place son dispositif - baptisé FSI régions - dans huit grandes régions. Cinq autres régions devraient aussi disposer d'antennes d'ici au mois de mars 2012. L'enjeu ? Le FSI Régions doit fonctionner comme un guichet unique pour le financement en fonds propres des PME.

Ses équipes devront désormais gérer les investissements directs du FSI pour les montants de 500 000 à 4 millions d'euros, alors qu'auparavant, tous les dossiers remontaient systématiquement au siège parisien du FSI pour être étudiés. Pour cela, une enveloppe de 350 millions d'euros a été mise à disposition. Le FSI espère ainsi accélérer le flux d'investissement vers les PME et renforcer sa visibilité auprès des petites entreprises, qui reste son point faible.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Il y a toute une zone grise d'entreprises qui ne connaissent pas le FSI et qui se croient bloquées dans leurs projets de développement parce qu'une banque leur a refusé de financer leur projet. Nous ne devons pas nous contenter de regarder les dossiers qui nous arrivent mais aller chercher toutes les autres", assure Philippe Braidy, le directeur général délégué du FSI en charge des régions.

Pour le FSI, l'autre objectif est de simplifier ses procédures. En orientant les PME entre les différents fonds sectoriels ou ceux de France investissement pilotés par le fonds stratégique, les équipes du FSI Régions devraient aider les entreprises à s'y retrouver un peu mieux. "Nous allons renforcer les équipes sur place pour qu'elles fassent de l'accompagnement des entreprises et les orienter si besoin vers les autres acteurs du capital investissement. Le FSI Régions doit aussi aider les entreprises à structurer leurs dossiers", poursuit Philippe Braidy.

Dans les faits, le FSI Régions s'appuie sur les structures d'Avenir entreprises, une co-entreprise détenue par Oséo (à 40 %) et la Caisse des dépôts (à 60 %) dans les territoires.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS