Le FSI grimpe à 5 % du capital de Carbone Lorraine

,

Publié le

Le FSI grimpe à 5 % du capital de Carbone Lorraine
Ernest Totino, président du directoire de Carbone Lorraine
© Carbone Lorraine

Le Fonds stratégique d'investissement (FSI), détenu à 51 % par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) et à 49 % par l’Etat français, annonce qu’il a participé à l’augmentation de capital de Carbone Lorraine, via son premier actionnaire. La CDC déclare en effet avoir dépassé, le 29 septembre, les seuils de 5 % des actions et des droits de vote du spécialiste français des composants électriques et solutions en graphite. Le FSI, qui détient à ce jour 5,04 % du capital, ajoute qu’il « compte poursuivre les discussions entamées avec les organes de gouvernance de Carbone Lorraine, afin de déterminer les modalités de son engagement à long terme pour le développement de l’entreprise ».

Mi-septembre, le groupe présidé par Ernest Totino a lancé une augmentation de capital de 63,4 millions d’euros, afin de réduire son endettement et ainsi poursuivre sa stratégie de croissance. Celle-ci repose sur l’innovation, l’Asie, les acquisitions ciblées et ses marchés porteurs que sont la chimie-pharma, le ferroviaire et surtout l’énergie (efficacité, renouvelables et nucléaire).

Avant l’opération, les deux premiers actionnaires de Carbone Lorraine étaient AXA Private Equity (environ 17 %) et Sofina (7 %). Ces derniers devaient également participer à la nouvelle augmentation de capital, à hauteur de leur participation respective. En juin, via une ligne de financement Paceo, le groupe avait déjà levé 22,3 millions d’euros, représentant une augmentation de 8,4 % de son capital initial (1,2 million d’actions).
 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte