Le franco-italien ATR conforte son avance en Asie avec une commande de 35 avions

Le 1er octobre, le constructeur aéronautique ATR, filiale d'EADS et de Finmeccanica, a annoncé une commande de 35 avions turbopropulseurs ATR 72-600 par la compagnie indonésienne Garuda, pour plus de 840 millions de dollars (environ 620 millions d'euros).

Partager
Le franco-italien ATR conforte son avance en Asie avec une commande de 35 avions

Belle commande de 35 avions turbopropulseurs ATR 72-600 pour le franco-italien ATR. Le 30 septembre, l'avionneur de Blagnac (Haute-Garonne), a confirmé les commandes fermes pour 25 avions et des options pour 10 appareils supplémentaires par la compagnie indonésienne Garuda pour plus de 840 millions de dollars.

Le montant de l'accord, options comprises, s'élève à plus de 840 millions de dollars et implique la société de leasing danoise Nordic Aviation Capital (NAC) comme loueur de Garuda.

Les nouveaux ATR 72-600 seront livrés à partir de novembre 2013, avec une configuration de 70 sièges. Les appareils seront utilisés autant pour développer le tourisme et les activités économiques à travers l'archipel indonésien que pour desservir les principaux hubs de Garuda Indonesia.

"Cet accord souligne l'énorme succès commercial des ATR 72-600 en Asie. Cet avion y est devenu la nouvelle référence pour le développement du transport régional aérien", a déclaré Filippo Bagnato, président exécutif d'ATR, dans un communiqué.

Emirsyah Satar, le président exécutif de Garuda Indonesia, a indiqué que cet accord faisait partie du plan 2011-2015 de transformation et d'expansion de la compagnie, visant à développer et à renforcer le réseau intérieur de Garuda.

"Les ATR 72-600 offrent cette combinaison idéale entre technologie de pointe et coûts d'exploitation les plus faibles sur les réseaux régionaux", a-t-il dit dans le communiqué.

Cet accord confirme le succès d'ATR dans les pays d'Asie du Sud-Est, où depuis 2005 il a enregistré des commandes pour près de 170 appareils, soit la grande majorité des commandes d'avions régionaux de moins de 90 sièges dans la région.

En Indonésie, le constructeur franco-italien a enregistré plus de 85 commandes fermes depuis 2008.

LEADER MONDIAL

Fondé en 1981, ATR est devenu leader mondial sur le marché des avions régionaux jusqu'à 90 places, loin devant ses concurrents Bombardier (Canada) et Embraer (Brésil).

L'entreprise était pourtant considérée comme moribonde en 2005, avec la production de seulement 10 avions en 2004, en raison de la concurrence des petits jets, les turbopropulseurs étant alors jugés trop lents et trop bruyants.

Mais la flambée des prix du pétrole a changé la donne, pesant fortement sur les coûts opérationnels des compagnies. Ces dernières cherchent à faire des économies et reviennent vers les turbopropulseurs qui consomment en moyenne 50% de moins.

Le constructeur a enregistré en 2012 un record de chiffre d'affaires à 1,44 milliard de dollars, affichant 64 appareils livrés, soit une augmentation de 18% par rapport à 2011, et le plus gros carnet de commandes - 115 appareils - parmi tous les constructeurs d'avions régionaux jusqu'à 90 sièges.

Depuis le début du programme en 1981, ATR a enregistré des commandes nettes pour 1.254 avions, dont plus de la moitié depuis 2005, et 65% des livraisons en 2012 l'ont été vers des pays émergents comme le Brésil, l'Indonésie et la Russie.

Sa gamme comporte deux modèles d'appareils, de 50 à 90 sièges, et un avion plus grand, de 90 à 100 places, est prévu.

(avec Reuters)

0 Commentaire

Le franco-italien ATR conforte son avance en Asie avec une commande de 35 avions

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS