Quotidien des Usines

Le francilien Texalliance reprend la PME ardennaise Fetrot

, , , ,

Publié le

Le groupe métallurgique Texalliance vient d'acquérir l'unité de production ardennaise Fetrot Père et Fils qui emploie 51 salariés à Remilly-Aillicourt.

Le francilien Texalliance reprend la PME ardennaise Fetrot © D.R.

Ne dites plus Fetrot Père et Fils mais Fetrot Industry. Cette PME ardennaise implantée à Remilly-Aillicourt (Ardennes) a été rachetée le 17 décembre 2013 par le groupe métallurgique Texalliance, basé à Lisses (Essonne).

"Nous voulions acquérir des compétences nouvelles et internaliser certains produits. Cette opération rendue possible par le départ en retraite de l'ancien responsable de l'entreprise représente pour nous une belle aubaine industrielle. Car Fetrot Père et Fils comptait une forte clientèle et qui plus est dans des domaines nouveaux pour nous. Comme le ferroviaire, le matériel agricole et la machinerie. C'est une diversification intéressante pour notre entité qui, en plus de la conception, va désormais produire plus, voire même assembler des produits finis",explique Olivier Nicolle, co-gérant de Texalliance avec son père Jacques.

Projet d'un nouvel atelier d'usinage aluminium

Texalliance a repris 100 % du capital de cette unité ardennaise, créée en 1967, qui travaille dans l'usinage, la mécano-soudure et  la fabrication de pièces de fonderies. Elle a réalisé un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros en 2013. La totalité de l'effectif (51 salariés) sera maintenue sur place. Texalliance envisageant même de développer cette affaire au cours des prochaines années en créant un nouvel atelier d'usinage aluminium sur place en sus des trois bâtiments déjà existants (5 700 mètres carrés couverts). Il dispose pour cela de 17 000 mètres carrés d'emprise foncière.

Texalliance compte déjà quatre sociétés dans son giron. A savoir deux unités à Lisses et Evry (Essonne): Texpart Technologies qui œuvre sur des marchés de niches mécaniques (profilés aluminium, matriçage, micro tubes, découpe laser) et Métaux Précieux France qui distribue des métaux précieux pour l'industrie et les joailliers. Mais aussi deux PME installées à l'étranger : Texpart China qui sous-traite des pièces en injection métallique à bas coût à Shanghai et Alumero Finex, spécialisée dans l'extrusion de micro profilés aluminium à Helmond aux Pays-Bas. Soit un total de 100 salariés pour une société qui a enregistré un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros en 2013 en grande partie dans l'aéronautique, le médical et l'automobile.

Pascal Remy
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte