Le français Parrot va équiper l'armée suisse en micro-drones

Le premier groupe de drones européen, Parrot, a été choisi pour équiper les forces armées suisses en micro-drones. Une bonne nouvelle pour le spécialiste de cette technologie après une année 2019 compliquée.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le français Parrot va équiper l'armée suisse en micro-drones
Parrot est plus connu pour ses mini-drones à destination du grand public, comme le Mambo, en photo.

Dans le cadre de l'appel d'offres "Programme Suisse Mini UAV", l'armée suisse a choisi de s'équiper en micro-drones auprès du constructeur français Parrot. Le montant du contrat ainsi que le nombre et le type d'appareils ne sont pas connus. Ces derniers seront chargés d'accompagner les troupes au sol lors des opérations militaires. "Ce projet structurant marque une nouvelle avancée pour le groupe Parrot dans le domaine de la sécurité et de la défense auquel le groupe travaille depuis 2018", indique Parrot dans un communiqué.

"Même si l’impact financier de ce projet sera modeste sur les résultats du Groupe, nuance Parrot, ce nouveau contrat souligne la qualité des innovations technologiques développées par Parrot et sa position de premier plan sur le marché du drone civil."

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

A LIRE AUSSI

En mai 2019, Parrot avait déjà remporté un appel d'offre émis par l'armée américaine pour une nouvelle génération de drones compacts, dédié aux missions de reconnaissance.

Bonne nouvelle après une année 2019 compliqué pour le constructeur

Ce nouveau contrat est une bonne nouvelle pour l'entreprise, par ailleurs numéro 2 mondial du marché des drones grand public, après une année 2019 compliquée. En novembre, l'entreprise affichait un recul de 40% de son chiffre d'affaire au troisième trimestre, à 23,4 millions d'euros. Des résultats qui avaient poussé Henri Seydoux, le PDG de Parrot, qui emploie plus de 600 salariés, à annoncer un plan de départ d’une centaine de personnes, essentiellement à l’international.

A LIRE AUSSI

Une situation alarmante débutée il y a quelques années avec l'émergence de concurrents produisant des appareils low cost à destination du grand public. Une réduction d'effectifs de 290 salariés avait déjà eu lieu en 2017, dont 150 personnes en France.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS