Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Le français Ipsen renforce son usine de Dreux

, , ,

Publié le

Le laboratoire pharmaceutique Ipsen investit 20 millions d'euros à Dreux (Eure-et-Loir). L'usine se spécialise dans la gastroentérologie pour le monde entier.

Le français Ipsen renforce son usine de Dreux
Ipsen poursuit ses investissements à Dreux autour de la gastroentérologie
© Gérard Uféras-IPSEN

Le laboratoire pharmaceutique français Ipsen investit 20 millions d'euros dans son usine de Dreux (Eure-et-Loir). Le fabricant du Smecta et du Forlax veut moderniser son outil et augmenter les cadences afin de servir l'ensemble de ses marchés, y compris dans les pays émergents. "Une grande partie des investissements ira dans des équipements qui supporteront notre stratégie dans le domaine de la gastroentérologie", précise Jean Fabre, vice-président exécutif du segment Médecine Générale d'Ipsen.

Cette usine, berceau de l'entreprise Ipsen, produit des sachets, gélules, comprimés et solutions dans le segment de la médecine générale. La production a atteint 1,2 milliard de sachets et 600 millions de comprimés et gélules l'an passé. 16 % de la production sont destinés à des tiers. Avec Smectalia, Ipsen est par exemple son propre génériqueur sur le Smecta.

Croissance du marché des sticks liquides

Grâce à cet investissement qui s'étalera jusqu'en 2016, Ipsen répond aussi à la croissance du marché des sticks liquides unidose, conçus comme une alternative aux sachets traditionnels. Ces sticks devraient connaître un fort développement dans le domaine de la gastroentérologie, l'une des forces du n° 2 français du médicament. De nouveaux développements du Smecta sont par exemple en cours de développement.

Cet investissement, qui en suit un autre de 20 millions en 2012 faisant de Dreux le centre d'expertise d'Ipsen en médecine générale pour tous les continents, pérennise la production en France. 500 personnes travaillent sur le site, dont 350 en production, 100 au développement et 50 dans les services supports.

Stéphane Frachet

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle