Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le Franc-comtois André Bazin reprend la charcuterie alsacienne Iller

, , ,

Publié le

L'offre a été préférée au plan de reprise de l'actuelle direction. Mais pour éviter des suppressions d'emplois sur le site Iller d'Altorf (Bas-Rhin), le comité d'entreprise envisage de faire appel.

Le Franc-comtois André Bazin reprend la charcuterie alsacienne Iller
Charcuterie Alsacienne Iller d'Altorf
© Google Maps

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

La charcuterie Iller change de mains. La chambre commerciale du tribunal de grande instance de Saverne (Bas-Rhin) a privilégié le 30 mai l'offre de reprise déposée par l'industriel André Bazin, de Luxueil (Haute-Saône), aux dépens, notamment, du plan de continuation soumis par André Iller, le PDG de l'entreprise située à Altorf (Bas-Rhin).

Selon Thierry Rheims, délégué CFDT, cette décision devrait entraîner la suppression de 61 postes sur les 226 que compte Iller actuellement, alors que le plan de continuation, "soutenu par la majorité des salariés, permettait le maintien de tous les emplois".

"Il y a de fortes chances pour qu'on fasse appel", ajoute de délégué syndical. Le comité d'entreprise devait rencontrer son avocat dans la journée pour discuter de cette éventualité.

"Problème de capital"

"Au cours des derniers mois, on a réglé les problèmes en mettant en place une nouvelle organisation du travail, on a annualisé le temps de travail et on avait la possibilité de se développer sur le marché du bœuf en plus de celui du porc. On est prêt à soutenir le projet, on est sûr que ça va fonctionner et c'est dommage que ça ne puisse pas se faire juste à cause d'un problème de capital", argumente Thierry Rheims.

La charcuterie Iller, victime notamment du prix des matières premières, avait été placée en redressement judiciaire en novembre 2012.

Thomas Calinon
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle