Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le fournisseur allemand de puces Dialog Semiconductor va-t-il passer sous pavillon chinois ?

Ridha Loukil , ,

Publié le

Menacé de perdre son client Apple, le fournisseur allemand de puces Dialog Semiconductor voit le chinois Tsinghua Unigroup monter dans son capital et devenir son premier actionnaire. Une étape vers son passage sous pavillon chinois ? L’histoire semble écrite à l'avance.

Le fournisseur allemand de puces Dialog Semiconductor va-t-il passer sous pavillon chinois ?
Le chinois Tsinghua Unigroup monte dans le capital de Dialog Semiconductor
© Michaela Rehle

Les évènements se précipitent pour Dialog Semiconductor. Menacé de perdre son principal client, Apple, le fournisseur allemand de puces, dont le siège se situe à Londres, a perdu près de 38% de sa valeur à la Bourse de Francfort où il est coté. Une situation qui profite à un prédateur en embuscade : Tsinghua Unigroup.

Manoeuvre insidieuse de Tsinghua Unigroup

Le groupe chinois, contrôlé à 51% par l’Etat, a saisi l’occasion pour monter dans le capital de Dialog Semiconductor à 8,15%, contre 6,99% auparavant, et devenir ainsi son premier actionnaire. Une opération qui peut apparaitre comme un investissement opportuniste mais qui n’en cache pas moins une manœuvre insidieuse préparant le passage du fournisseur allemand sous pavillon chinois.

Ancien bras armé de Daimler-Benz dans les semiconducteurs, Dialog Semiconductor est depuis 2007 le fournisseur exclusif d’Apple en circuits intégrés de gestion de l’alimentation (PMIC pour power manangement integrated circuit), des composants clés pour l’optimisation de la consommation de courant des produits portables comme les iPhones. La société compte 2 000 personnes et affiche un chiffre d’affaires de 1,2 milliard de dollars en 2016.

Même destin qu'Imagination Technologies ?

Fidèle à sa stratégie d’intégration verticale, Apple envisegerait de lâcher son fournisseur allemand et de basculer sur des circuits PMIC développés en interne en 2019, voire en 2018. Ce qui aurait un impact dévastateur sur Dialog Semiconductor qui dépend à 74% de son grand client californien. Le fournisseur allemand semble se diriger vers le même destin qu’un autre fournisseur de l’iPhone : le britannique Imagination Technologies.

Quand Imagination Technologies annonce en 2016 le projet d’Apple d’abandonner ses technologies de traitement graphique au profit de solutions maison, Tsinghua Unigroup profite de l’occasion pour en prendre 3% du capital. La firme de Tim Cook concrétise son plan en 2017 avec ses nouveaux iPhone 8, iPhone 8 Plus et iPhone X. Imagination Technologies est contraint alors de se disloquer et de se vendre au rabais au fonds d’investissement chinois Canyon Bridge Capital pour l’équivalent de 626 millions d’euros.

Tactique discrète de prise de participations

Fer de lance du plan chinois de développement dans les puces électroniques, Tsinghua Unigroup a tenté de racheter Micron Technology, le fleuron américain des mémoires, d’entrer dans le capital du groupe yankee Western Digital, l’un des trois plus grands fournisseurs de mémoires flash dans le monde, et de prendre des participations de 25% dans les spécialistes taiwanais du test et packaging de puces SPIL et ChipMOS Technology. Une stratégie offensive spectaculaire qui s’est heurtée aux vetos de Washington et Taipei.

Ces échecs l’ont amené à privilégier ensuite une tactique plus discrète de prise de participations. C’est ce qu’il a fait auprès de Lattice, spécialiste américain de circuits logiques programmables, du britannique Imagination Technologies et maintenant de l’allemand Dialog Semiconductor. Lattice a fini par s'offrir à un fonds chinois mais la transaction s’est heurtée au veto de Président Donald Trump. Le projet de rachat d’Imagination Technologies par le fonds Canyon Bridge Capital est toujours en cours. L’issue de Dialog Semiconductor semble écrite d’avance.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus