International

Le fonds vert quasi reconstitué

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En bref

9,8 milliards d’euros, c’est la somme levée par le Fonds vert pour le climat pour 2020-2023. Créé en 2009 et capitalisé à 10 milliards de dollars lors de la COP 21, le fonds, dont le siège est installé en Corée, soutient les pays en développement dans leur adaptation au changement climatique. Dirigé depuis avril par le Français Yannick Glemarec, il a déjà financé 111 programmes dans une centaine de pays. Les États-Unis s’étant retirés de l’accord de Paris en 2017 et n’ayant versé que 1 milliard de dollars au lieu des 3 milliards promis, il n’a disposé que de 7,2 milliards de dollars dans la période précédente. Les pays donateurs se sont réunis à Paris les 24 et 25 octobre pour le reconstituer. En amont, huit pays, dont l’Allemagne, la France, le Canada et la Suède[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte