Le fonds souverain chinois réduit son exposition à l'Europe

PEKIN (Reuters) - Le fonds souverain chinois China Investment Corp a réduit ses investissements en actions et en obligations européennes, estimant que le risque s'accroît d'un éclatement de la zone euro, a annoncé son président Lou Jiwei dans une interview au Wall Street Journal publiée jeudi.

Partager

Il a ajouté que la Chine ne devrait pas non plus acheter d'euro-obligations si ces dernières venaient à être émises, "le risque étant trop élevé, et le rendement trop faible".

"Il y a un risque que la zone euro éclate et ce risque est en hausse", a déclaré Lou Jiwei au quotidien.

Il n'a pas détaillé les proportions dans lesquelles le fonds, qui gère 410 milliards de dollars, avait réduit ses investissements en Europe, mais, selon le journal, le président de CIC a indiqué que le fonds avait abaissé son exposition à l'ensemble des marchés publics européens.

Lou Jiwei a toutefois ajouté que le CIC continuait à investir en Europe à travers des fonds d'investissement et des détentions en direct, y compris dans le secteur des infrastructures.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Nicolas Delame

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS