Le fonds PAI est ouvert à des propositions de rachat de Yoplait

PARIS (Reuters) - Le fonds de capital investissement français PAI Partners a déclaré mercredi être ouvert aux propositions de rachat des 50% qu'il détient dans Yoplait, un groupe hexagonal qui revendique la deuxième place mondiale pour les produits laitiers frais.

Partager

Un changement du contrôle du fabricant du yaourt à boire Yop serait un nouveau bouleversement en France pour un secteur qui a déjà vu en juin la coopérative agroalimentaire Sodiaal reprendre le groupe fromager Entremont.

Les petits producteurs français de lait ont multiplié les actions ces derniers mois pour faire part de leur mécontentement face à des prix selon eux insuffisants.

"PAI est ouvert à des propositions de cession et écoute les banquiers avec attention", a indiqué à Reuters un porte-parole du fonds de private equity PAI, confirmant une information du journal La Tribune.

Le quotidien indique que Sodiaal serait également disposé à céder une partie des 50% qu'il possède dans Yoplait afin d'alléger un endettement aggravé à la suite de l'acquisition d'Entremont.

La Tribune donne une valorisation comprise entre 1 et 1,2 milliard d'euros pour le fabricant des yaourts aux fruits Petits Filous qui aurait enregistré en 2009 un chiffre d'affaires de 3,8 milliards d'euros et une marge brute opérationnelle de 120 millions d'euros.

Le groupe français pourrait attirer l'intérêt de groupes comme le suisse Nestlé, l'américain General Mills, le scandinave Arla Foods ainsi que des industriels asiatiques, écrit le quotidien.

Ce dernier avance aussi qu'un grand nombre de fonds de capital investissement comme le français Axa Private Equity ou des anglo-saxons comme Permira ou BC Partners pourraient aussi se laisser tenter par une acquisition.

La possibilité d'une introduction en Bourse est tenue pour peu probable par le quotidien.

Julien Ponthus, édité par Cyril Altmeyer

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS