Le fonds d'investissement AIAC reprend Preciturn

[ACTUALISE] L'offre de reprise de l'équipementier automobile Preciturn, situé à Monistrol-sur-Loire (Haute-Loire), présentée par le fonds d'investissement américain AIAC a été retenue par le tribunal de commerce du Puy-en-Velay, mercredi 31 juillet. 40 emplois sur 54 seront sauvegardés. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le fonds d'investissement AIAC reprend Preciturn

Actualisation. L'équipementier automobile Preciturn, basé à Monistrol-sur-Loire (Haute-Loire), sera finalement repris par le fonds d'investissement américain AIAC. Le tribunal de commerce du Puy-en-Velay a rendu sa décision mercredi 31 juillet. 40 emplois seront sauvegardés, sur les 54 que compte l'usine.

Nouveau sursis pour Preciturn Monistrol. Vendredi 12 juillet, un mois après la mise en liquidation judiciaire, le 14 juin, du fabriquant de vis pour automobiles basé à Monistrol-sur-Loire (Haute-Loire), deux nouvelles offres de reprises viennent d'être déposées au tribunal de commerce du Puy-en-Velay.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Il s'agit du fonds d'investissement américain AIAC, qui ne maintiendrait que 40 postes sur les 54 que compte l'usine et d'un projet de Société coopérative et participative (Scop) proposé par les salariés. L'entreprise Boulonnerie et Visserie de Sablé (Sarthe), qui avait demandé le report du 28 juin au 10 juillet de la date de clôture des offres de reprise, s'est finalement retirée du dossier.

Le tribunal examinera ces offres le 26 juillet.

Dans la tourmente depuis 3 ans

Acteur historique de la visserie par frappe à froid, Preciturn (ex-Dapta) fournit notamment Renault, PSA, Ford et Volvo, ainsi que des sous-traitants automobiles, comme Faurecia et TRW. Mais la société implantée dans la région depuis une cinquantaine d'années, qui a employé jusqu'à 320 salariés, est dans la tourmente depuis trois ans, entre redressements judiciaires et problèmes de trésorerie.

En août 2011, le groupe indien Ruia a repris la société auvergnate avec de grandes ambitions. Mais il s'en est finalement désengagé deux mois plus tard.

Preciturn possédait également une autre usine à Thiers (Puy-de-Dôme), qui a été liquidée début 2012. Elle employait 135 salariés.

Timothée L'Angevin

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS