Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Le fonds activiste Elliott et Pernod Ricard continuent leurs discussions

, ,

Publié le , mis à jour le 16/01/2019 À 07H21

Les discussions se poursuivent le 15 janvier entre le fonds activiste Elliott et Pernod Ricard, quelques semaines avant la présentation des résultats semestriels du groupe de spiritueux français. Elliott a fait sa première incursion au capital d'une société du CAC 40 en novembre 2018 en réclamant 500 millions d'euros d'économies à Pernod Ricard, provoquant un bras-de-fer entre le fonds activiste et l'entreprise française.

Le fonds activiste Elliott et Pernod Ricard continuent leurs discussions
Les discussions se poursuivent entre le fonds activiste Elliott et Pernod Ricard.
© Steffen Ramsaier - Flickr - CC

Les discussions vont se poursuivre entre Elliott et Pernod Ricard après une rencontre intervenue mardi 15 janvier entre le PDG du groupe de spiritueux français et le fonds activiste américain, a déclaré à Reuters une source proche du dossier.

Plusieurs réunions techniques ont déjà eu lieu entre représentants des deux parties et les échanges, qualifiés jusqu'ici de "cordiaux", vont se poursuivre sur les deux grands sujets mis sur la table par le fonds américain, à savoir l'amélioration des marges et de la gouvernance de l'entreprise.

Interrogé, Pernod Ricard a fait savoir que "la teneur des discussions restait confidentielle".

Elliott réclame 500 millions d'euros d'économies

Le fonds réclame à Pernod Ricard des économies massives de 500 millions d'euros pour combler l'écart de rentabilité avec Diageo ainsi qu'une modification de sa gouvernance, plaidant notamment pour plus d'indépendance au sein du conseil d'administration.

Face à ces critiques, le groupe dirigé par Alexandre Ricard répond que les portefeuilles et l'exposition géographique biaisent les comparaisons entre Pernod Ricard et Diageo.

Le groupe, qui a multiplié par trois sa croissance organique en quatre ans, souligne aussi avoir déjà engagé un nouveau plan stratégique portant notamment sur l'amélioration de ses marges, et n'avoir pas attendu Elliott pour se fixer des objectifs ambitieux.

Résultats semestriels début février

Les analystes s'attendent à ce que le groupe, qui publiera ses résultats semestriels le 7 février, donne à cette occasion des indications sur les objectifs de son plan baptisé "Transform & Accelerate".

Signant sa première incursion au capital d'une société du CAC 40, le fonds dirigé par Paul Singer a fait irruption chez Pernod Ricard en novembre 2018 en prenant plus de 2,5% de son capital et a rendu sa position publique en décembre 2018.

Avec Reuters (Pascale Denis et Dominique Vidalon, édité par Jean-Michel Bélot)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle