Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le fondeur lyonnais Rencast toujours dans l'impasse

,

Publié le

Production

Depuis sa mise en règlement judiciaire fin 2007, le groupe lyonnais de fonderie d'aluminium Rencast est dans l'impasse. Les représentants syndicaux de Reyrieux (Ain), la plus importante usine du groupe et qui compte 190 salariés, sont particulièrement inquiets.

En milieu de semaine, ils ont  lancé un appel aux salariés afin qu'ils arrêtent le travail deux heures par  jour. L'intersyndicale reproche à la direction son mutisme total et son manque de transparence quant à l'avenir du groupe. Celui-ci a en effet accumulé plus de 65 millions d'euros de dettes. L'intersyndicale s'interroge au sujet de la pérennité du parc de machines dont la maintenance ne serait plus assurée. Elle ne comprend pas pourquoi 22 machines modernisées restent toujours indisponibles.

La direction doit rapidement trouver une solution puisque le redressement judiciaire est assorti d'une période d'observation de 6 mois. Le groupe Rencast qui emploie un millier de salariés dans ses usines de Thonon-les-Bains, Brive, Caen, Châteauroux, Delle, Romans et en Tunisie produit des pièces mécaniques essentiellement destinées à l'industrie automobile (PSA, Renault, Jteck,etc.).

De notre correspondant en Rhône-Alpes, Michel Quéruel

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle