Le fondeur lyonnais Rencast de nouveau sous pression

Social

Partager

Malgré sa reprise par le groupe italien Zen, en Juillet dernier, le groupe lyonnais de fonderie Rencast est à nouveau perturbé.

Les 183 salariés de son usine de Reyrieux (Ain) ont été 84 % a débrayé, mardi dernier, afin d'exprimer leur inquiétude quant à l'opacité de la situation actuelle qui ne correspond pas, selon les représentants du personnel, « à ce qui avait été promis par la direction dans son plan de continuation ». Des retards importants ont, de surcroît, été pris au niveau du versement des intéressements et participations. Les salariés reprochent aussi à la direction de n'avoir toujours pas fait le point sur la réalité des comptes et de n'avoir donné aucune indication sur la stratégie industrielle qu'elle compte mettre en œuvre dans les prochains mois. Une lettre a récemment été adressée au DRH du groupe dans ce sens.

Les salariés s'interrogent au sujet de la convocation des dirigeants du groupe Zen par l'administrateur judiciaire « pour leur demander des explications sur le plan de continuation ». Ils craignent que la direction leur annonce une prochaine baisse d'activité lors du CE extraordinaire qui doit se tenir prochainement. Le groupe lyonnais Rencast produit des pièces mécaniques essentiellement destinées à l'industrie automobile (PSA, Renault, Jteck, etc.). Il a été mis en règlement judiciaire fin 2007 après avoir accumulé plus de 65 millions d'euros de dettes. Il employait alors un millier de salariés dans ses usines françaises et tunisiennes.

De notre correspondant en Rhône-Alpes, Michel Quéruel

Nouveau !
L'édition 2008-2009 de « L'Atlas des Usines » vient de sortir. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 785 sites de production de plus de 85 salariés implantés en France. Il est en vente à notre librairie. Pour le commander en ligne, cliquez ici.

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS