Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le FMI abaisse à nouveau ses prévisions de croissance mondiale

Publié le

PARIS (Reuters) - Le Fonds monétaire international (FMI) a revu lundi une nouvelle fois en baisse ses prévisions de croissance pour l'économie mondiale en raison d'un moindre dynamisme de l'activité au deuxième semestre 2018, de la dégradation du sentiment sur les marchés financiers mais aussi de l'attente d'une contraction plus forte que précédemment prévu de l'économie turque.

Le FMI abaisse à nouveau ses prévisions de croissance mondiale
Le Fonds monétaire international (FMI) a revu lundi une nouvelle fois en baisse ses prévisions de croissance pour l'économie mondiale. /Photo d'archives/REUTERS/Yuri Gripas
© YURI GRIPAS

Les économistes du FMI anticipent désormais une croissance mondiale de 3,5% cette année et de 3,6% en 2020 soit respectivement 0,2 point et 0,1 point de moins que dans leurs perspectives économiques d'automne, publiées en octobre.

Ils préviennent que les biais baissiers entourant ces prévisions prédominent, du fait notamment des risques associés aux tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, de ceux concernant les modalités de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (Brexit) et de l'éventualité d'un ralentissement plus marqué qu'attendu de l'économie chinoise.

"La première priorité que les pays devraient partager est de résoudre de manière coopérative et rapide leurs désaccords commerciaux et l'incertitude qui en résulte plutôt que d'augmenter encore des barrières néfastes et de déstabiliser une économie mondiale déjà en ralentissement", plaide le FMI.

Il confirme sa prévision d'une croissance en volume du commerce mondial de 4% cette année comme en 2018 et table sur la même progression en 2020 (-0,1 point par rapport aux prévisions d'octobre).

NET ABAISSEMENT POUR L'ALLEMAGNE, LA FRANCE ÉPARGNÉE

L'abaissement de la prévision de la croissance mondiale pour cette année résulte en grande partie de celle de la zone euro.

La révision est de 0,3 point à 1,6%, sous l'effet d'un recul de 0,6 point pour l'Allemagne à 1,3% et de 0,4 point pour l'Italie à 0,6%.

L'économie allemande a été pénalisée par un affaiblissement de la demande privée et par l'impact sur la production industrielle des nouvelles normes de certification dans l'industrie automobile, explique le FMI.

Concernant l'Italie, l'organisation internationale pointe la faiblesse de la demande intérieure et la hausse des coûts de financement liée à celle des taux souverains.

La prévision de croissance pour la France n'est en revanche révisée en baisse que de 0,1 point, à 1,5%, en dépit du mouvement des "Gilets jaunes" et d'autres mouvements sociaux.

Le FMI maintient toutefois ses prévisions de croissance 2020 pour les trois principales économies de la zone euro comme pour le bloc dans son ensemble et table sur une expansion du produit intérieur brut de 1,6% en Allemagne comme en France et de 0,9% en Italie.

La zone euro enregistrerait quant à elle une croissance de 1,7% l'année prochaine.

La croissance de l'économie britannique reste prévue à 1,5% cette année, comme en octobre, mais est relevée de 0,1 point à 1,6% en 2020. Mais le FMI prévient que ces prévisions supposent qu'un accord sur le Brexit soit conclu en 2019 et que le Royaume-Uni s'adapte graduellement au nouveau régime.

Les prévisions de croissance pour les Etats-Unis sont inchangées par rapport au mois d'octobre, à 2,5% pour cette année et 1,8% pour l'année prochaine.

Le ralentissement qu'elles impliquent reste motivé par l'atténuation de l'effet des baisses d'impôt et la perspective d'un objectif des fonds fédéraux qui dépasserait temporairement le taux neutre, soit le taux directeur qui ne freine ni ne stimule l'activité, en dépit du ralentissement attendu du resserrement monétaire par la Réserve fédérale.

Les prévisions de croissance pour le Japon sont revues en hausse de 0,2 point en 2019 comme en 2020, à respectivement 1,1% et 0,5%, pour tenir compte de nouvelles mesures de soutien budgétaire attendues cette année, notamment pour compenser les effets de la hausse de TVA prévue en octobre.

RALENTISSEMENT CONFIRMÉ À 6,2% EN CHINE EN 2019 ET 2020

S'agissant des pays émergents, le FMI révise sa prévision de croissance à la baisse de 0,2 point pour cette année à 4,5% et la confirme à 4,9% pour l'année prochaine.

Il maintient sa prévision d'une croissance de l'économie chinoise à 6,2% en 2019 comme en 2020, après 6,6% en 2018.

En revanche la croissance de l'Europe émergente est revue en baisse de 1,3 point à 0,7% cette année et de 0,4 point à 2,4% en 2020 principalement du fait d'une contraction nettement plus prononcée que précédemment attendu en Turquie.

Les prévisions pour l'Amérique latine sont revues en baisse de 0,2 point pour les deux années, à 2,0% puis 2,5% avec un abaissement pour le Mexique de 0,4 point en 2019, à 2,1%, et de 0,5 point en 2020, à 2,2%, du fait de la baisse de l'investissement privé.

Pour le Brésil, où Jair Bolsonaro, premier président issu de l'extrême droite depuis la dictature militaire, a pris ses fonctions en début d'année, le FMI a relevé de 0,1 point sa prévision de croissance 2019 à 2,5% et abaissé dans la même proportion celle de 2020 à 2,2%.

Le FMI précise que cette actualisation de ses prévisions prend en compte les tarifs douaniers à l'encontre de la Chine annoncés par Washington en septembre et les mesures de rétorsion qui ont suivi et qu'elle s'appuie sur un cours moyen du baril de pétrole de 60 dollars en 2019 comme en 2020, contre respectivement 69 dollars et 66 dollars précédemment.

(Marc Joanny, édité par Marc Angrand)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle