International

Le fabricant de rotatives Goss International placé en redressement judiciaire

, , , ,

Publié le

Ancien fleuron industriel de l’Oise, la PME se débat sur un marché de la rotative divisé par trois depuis 2007.

Le fabricant de rotatives Goss International placé en redressement judiciaire © Goss International

Le tribunal de commerce de Compiègne (Oise) a placé mercredi 3 avril Goss International France en redressement judiciaire avec une période d’observation de six mois. Goss fabrique des rotatives pour la presse d’information et la presse publicitaire et pour l’imprimerie de labeur. La PME emploie 433 salariés : 323 salariés sur son site industriel de Montataire (Oise) et 110 salariés à Nantes (Loire-Atlantique) où se situe le bureau d’études et le service après-vente.

La société avait adressé le 28 mars au Tribunal sa déclaration de cessation de paiement. Selon la direction, qui n’a pas souhaité s’exprimer sur les pistes à envisager, c’est le marché de la presse écrite "print" qui est à l’origine des difficultés de l’entreprise. "Depuis 2007, le marché de la rotative a été divisée par trois au niveau mondial", a indiqué à Usinenouvelle.com un porte-parole de la direction. La direction n’a cependant pas voulu fournir d’éléments économiques et financiers précis sur l’entreprise.

Le fabricant de rotatives se trouve depuis trois ans dans une passe très difficile avec une chute des commandes sans précédent. Les différents plans de sauvegarde de l’emploi mis en place depuis trois ans ne lui ont pas permis de se redresser. En décembre 2010, elle avait réduit son effectif de moitié.

Sous pavillon allemand avec Heidelberg jusqu’en 2004, le fabricant de rotatives était ensuite passé sous pavillon américain avec son rachat par Goss International. La maison-mère américaine a ensuite été achetée en 2009 par Shanghai Electric Corporation, un pilier du paysage industriel chinois qui possède une branche "imprimerie".

Claire Garnier

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte