Le fabricant de pièces plastiques pour le bâtiment, Novoplastic, est placé en redressement judiciaire

Social

Partager

Suite à son récent dépôt de bilan, l'entreprise Novoplastic, spécialisée dans la transformation des plastiques, à Bellegarde (Ain), vient d'être placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Bourg-en-Bresse, qui lui accorde un délai de cinq mois pour présenter un plan de redressement.

L'entreprise, qui emploie 80 salariés dans la fabrication de tubes en plastique pour l'industrie du bâtiment et des travaux publics (conduits électriques, fourreaux de protection de câbles enterrés), a été déstabilisée par une brutale chute de ses ventes en 2002 et par les mauvais résultats de sa filiale brésilienne.

Cette PMI particulièrement innovante développe actuellement un nouveau concept concernant l'enfouissement des lignes électriques à moyenne et haute tension.

Michel QUERUEL


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS