Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Le fabricant de panneaux solaires allemand SolarWorld se déclare en faillite

, , , ,

Publié le , mis à jour le 11/05/2017 À 12H20

Infos Reuters FRANCFORT (Reuters) - L'allemand SolarWorld, un temps le premier fabricant européen de panneaux solaires, a annoncé mercredi 10 mai, son intention de se déclarer en faillite, finissant ainsi par succomber à la concurrence de ses rivaux chinois contre laquelle a longtemps lutté Frank Asbeck, fondateur et président du directoire de l'entreprise.

Le fabricant de panneaux solaires allemand SolarWorld se déclare en faillite
L'allemand SolarWorld, un temps le premier fabricant européen de panneaux solaires, a annoncé mercredi son intention de se déclarer en faillite, finissant ainsi par succomber à la concurrence de ses rivaux chinois contre laquelle a longtemps lutté Frank Asbeck, fondateur et président du directoire de l'entreprise. /Photo d'archives/REUTERS/Wolfgang Rattay
© Wolfgang Rattay

Mauvais temps pour l'énergie solaire allemande. Le fabricant allemand de panneaux solaires, SolarWorld, a annoncé mercredi 10 mai, son intention de se déclarer en faillite.

L'ancien leader européen fut l'une des rares en Allemagne de résister à une crise majeure du secteur intervenue au tournant de la décennie, provoquée par une surproduction ayant à l'époque entraîné une chute des prix et balayé des groupes tels que Q-Cells, Solon et Conergy.

Il y a quatre ans, SolarWorld a été contraint à la restructuration, échappant alors à la faillite via un échange titres de dette contre actions et un apport de capitaux du Qatar, entré à hauteur de 29% dans le capital de l'entreprise via Qatar Solar S.P.C.

Mais une nouvelle vague d'exportations chinoises bon marché, conséquence des ambitions chinoises revues en baisse en matière de production d'énergie solaire, a été le coup de trop pour SolarWorld, dont le dernier bénéfice remonte à 2014.

 

(Christoph Steitz, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus