Le fabricant de panneaux SES sort la tête de l'eau

Sécurité et Signalisation nouvelle (SES) investit 3 millions d'euros pour rénover son parc machines. L’entreprise avait été affaiblie par la baisse des travaux routiers, puis par une condamnation anticartel.

Partager
Le fabricant de panneaux SES sort la tête de l'eau
Panneaux de signalisation autoroutiers.

Sécurité et Signalisation nouvelle (SES) inaugure un nouvel atelier le 17 décembre au matin sur son site principal de Tours (Indre-et-Loire). L'investissement est destiné à augmenter la production de portiques et mâts de grande hauteur notamment. "Parmi les améliorations, nous installons une machine automatisée de soudure MIG [Ndlr : un arc électrique sans gaz] sur mesure. Un tel investissement n'avait pas été réalisé depuis vingt ans dans nos usines", précise Joël Malabat, PDG de SES (43,5 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012), filiale de Colas.

En ajoutant la rénovation de machines dans l'usine de Chambourg-sur-Indre (Indre-et-Loire), l'investissement atteint 3 millions d'euros. "Nous profitons du soutien de l'actionnaire pour moderniser les usines, améliorer les conditions de sécurité et de travail, et revoir les flux industriels", ajoute Joël Malabat.

C'est un retour à la croissance pour cette PME qui a frôlé la liquidation judiciaire à l'été 2011. La baisse des budgets routes des départements, puis une condamnation pour entente sur les prix avec d'autres acteurs de la signalisation routière en 2010, avaient conduit SES vers le redressement judiciaire.

Reprise à la barre du tribunal de commerce de Tours par le fonds d'investissement Alandia, associé à Aximum (filiale de Colas), SES avait conservé 246 personnes sur 384 et avait fermé deux usines dans le nord-est de la France. Aujourd'hui, seul Colas est aux commandes. Au 31 novembre 2013, l'effectif dépassait la barre des 300 salariés, dont 150 au siège à Tours, et une centaine dans l'usine de Chambourg. Avant la crise en 2008, SES comptait quelque 550 salariés et réalisait 73 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Stéphane Frachet

0 Commentaire

Le fabricant de panneaux SES sort la tête de l'eau

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS