Le fabricant de machines agricoles Claas maintient ses résultats sur un marché en baisse

Le fabricant allemand de machines agricoles Claas a terminé son année fiscale 2015 avec un chiffre d’affaires et des bénéfices stables sur un marché en nette baisse. L’entreprise familiale met en avant sa politique d’innovation.

Partager


DR

Le fabricant allemand Claas fait bonne figure face à un marché mondial des machines agricoles professionnelles en baisse de 20 %. Il a connu une année fiscale 2015 stable, avec un chiffre d’affaires de 3,838 milliards d’euros (+0,4 %) et un résultat net avant impôt de 158 millions (+1,9 %). Pour expliquer ces bon résultats au regard du contexte, Lothar Kriszun, porte-parole de la direction de Claas, met en avant la fidélité des clients et les gains de parts de marché : "Nous vendons encore peu aux Etats-Unis, mais nous avons progressé de 20 % en 2015, alors que le marché y a baissé de 20 %."

l'entreprise, non côtée en bourse, a investit 287 millions d’euros en 2015 (soit 7,5 % du chiffre d’affaires), dont 203 millions en recherche et développement.

Investissements continus

Les derniers investissements ont porté sur l’agrandissement et la modernisation des sites de production en Allemagne, en Russie et en France (usine de tracteurs au Mans, dans la Sarthe, et de presses à Woippy en Moselle), l’expansion des activités logistiques en Allemagne, l’extension du réseau de distribution, de nouveaux produits d’outillage et de numérisation des processus.

L’organisation managériale participe également à la réduction des coûts hors production. Les frais généraux sont inférieurs à 3 %, les frais de vente inférieurs à 10 %. L’année 2016 devrait voir encore les marchés baisser, mais Claas espère une nouvelle fois résister et conserver des résultats stables.

En France, le chiffre d’affaires a connu une légère baisse, avec des situations contrastées selon les régions. Les céréales, la pomme de terre et les vignobles se portent plutôt bien, quand la viande et le lait connaissent de graves difficultés. La filiale française de Claas a engagé un programme "Concession 2020" de modernisation de son mode de commercialisation, afin de l’adapter à la baisse continue du nombre d’exploitations, qui devrait passer de 312 000 exploitations professionnelles en 2010 à 230 000 en 2020.

Patrice Desmedt

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS