Le fabricant de bateaux Beneteau va ralentir sa production après une cyberattaque

Beneteau rejoint la liste des entreprises françaises frappées par une cyberattaque. Le fabricant de bateaux a annoncé le 21 février un ralentissement de sa production après une intrusion sur ses serveurs.

Partager

Le fabricant de bateaux Beneteau va ralentir sa production après une cyberattaque
Beneteau est basé à Saint-Gilles-Croix-de-Vie en Vendée. /Photo d'archives/REUTERS/Chris Helgren

Les cyberattaques continuent de mettre à rude épreuve la sécurité des entreprises françaises. Dimanche 21 février, Beneteau a révélé avoir été victime d'une cyberattaque. Le fabricant de bateaux a annoncé qu'il allait devoir ralentir ou arrêter sa production dans plusieurs sites, notamment en France.

La production ralentie pendant quelques jours

"Le groupe Beneteau a détecté dans la nuit du 18 au 19 février l’intrusion d’un logiciel malveillant sur certains de ses serveurs. Par mesure de précaution, l’ensemble des systèmes d’information a été déconnecté afin d’éviter toute propagation", a indiqué l'entreprise dans un communiqué. Beneteau ne dévoile pas quels sites sont concernés mais parle d'un ralentissement ou d'un arrêt de la production "pendant quelques jours".

A LIRE AUSSI

"Accompagnées par des experts et les autorités compétentes, les équipes du groupe sont pleinement mobilisées pour traiter les conséquences de cette attaque. Dans un premier temps, la mise en place de systèmes et d’application de back up permettra de redémarrer l’activité en mode sécurisé mais dégradé. Parallèlement, les investigations seront poursuivies afin de restaurer complètement l’ensemble des systèmes du groupe", complète Beneteau.

Une série de cyberattaques sur les hôpitaux

Le groupe précise que les impacts de l'attaque sur son résultat d'exploitation sont couverts pour l'instant par ses polices d'assurance. Beneteau doit communiquer des informations complémentaires sur le sujet jeudi 25 février, à l'occasion de la publication de ses résultats annuels.

A LIRE AUSSI

Ce nouvel incident arrive après une série de cyberattaques qui frappent les hôpitaux et les entreprises. Mercredi 17 février, l'État a annoncé un investissement de 1 milliard d'euros pour muscler sa filière cybersécurité face à cette menace.

Avec Reuters (Patrick Vignal)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
A LIRE AUSSI
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS