Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le fabricant d’autocars Carrier placé en redressement judiciaire

, , ,

Publié le

Carrier Carrosserie, qui compte 183 salariés et fabrique des autocars à Alençon (Orne) depuis cinquante ans, a été placé en redressement judiciaire le 4 novembre. L’entreprise a réalisé la carrosserie d’un prototype d’un autocar 100 % électrique.

Le fabricant d’autocars Carrier placé en redressement judiciaire © Carrier Carrosserie

Les entreprises citées

Le fabricant d’autocars Carrier Carrosserie (183 salariés, 21 millions d’euros de chiffre d’affaires) a été placé en redressement judiciaire le 4 novembre par le tribunal de commerce d’Alençon (Orne). Le redressement judiciaire est assorti d’une période d’observation de dix semaines jusqu’au 20 janvier 2014.

L’entreprise qui fabrique des autocars à Alençon (Orne) depuis 1962 avait demandé sa mise en redressement judiciaire au tribunal de commerce après s’être déclarée en cessation de paiement. Selon Sophie du Merle, directrice générale, l’entreprise a enregistré 7 millions d’euros de pertes en l’espace de deux ans. "Carrier a connu de nombreux problèmes de développement et des retards dans le lancement de nouveaux modèles", précise-t-elle.

Carrier a toujours su rebondir

"Nous devons maintenant nous mobiliser pour la continuité des activités. C’est un nouveau combat qui commence" indique la dirigeante. Carrier a connu deux dépôts de bilan dans son histoire - en 1986 et en 1999 - et a toujours su rebondir. L’entreprise avait été reprise en 2000 par Fast Concept Car, filiale du groupe vendéen Fast, qui a son siège à La Roche-sur-Yon.

Le groupe avait positionné Carrier sur le marché du transport en commun et plus particulièrement le transport régulier (scolaire, lignes). L’usine produit entre 350 et 400 véhicules par an.

Carrier participe au programme Scol’Elec labellisé par le pôle de compétitivité Movéo. A ce titre, il a réalisé la carrosserie d’un prototype d’un autocar 100 % électrique en partenariat avec PVI pour le châssis.

Claire Garnier

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle