Le fabricant d'ascenseurs Kone supprime 1.000 emplois

HELSINKI (Reuters) - Le fabricant finlandais d'ascenseurs Kone a annoncé mardi son intention de supprimer un millier d'emplois dans le monde pour améliorer sa rentabilité face aux fluctuations des taux de change et à la baisse de la demande chinoise.
Partager

La baisse de la demande et des prix en Chine, le premier marché mondial pour les ascenseurs, pénalise Kone qui y réalise le tiers de ses ventes.

Le renforcement de l'euro face au yuan chinois et au dollar américain aura par ailleurs un impact négatif sur le résultat d'exploitation (Ebit) que Kone chiffre à 30 millions d'euros.

Le groupe finlandais prévoit un Ebit ajusté de l'ordre de 1,20-1,25 milliard d'euros cette année, sur un chiffre d'affaires en croissance de 1 à 3%.

Les suppressions d'emplois devraient lui permettre de réaliser des économies de 100 millions d'euros par an jusqu'en 2020. Kone employait plus de 52.000 personnes en 2016.

Avec la baisse des ventes en Chine, Kone a annoncé en avril un bénéfice d'exploitation en repli de 1,7% à 218 millions d'euros, son premier recul en 48 trimestres.

"Les effets des taux de change et de la baisse des résultats en Chine continueront à se faire sentir en 2018, ce sera donc un vrai défi pour Kone de renouer avec la croissance", commente Pekka Spolander, analyste d'OP Equities qui est à "alléger" sur la valeur.

Kone est le deuxième ascensoriste mondial derrière l'américain Otis, qui appartient au groupe United Technologies. Ses autres principaux concurrents sont le suisse Schindler et l'allemand ThyssenKrupp.

(Tuomas Forsell, Véronique Tison pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS