Le duel Bolloré-Berlusconi sur Mediaset pourrait durer

MILAN/PARIS (Reuters) - L'action Mediaset reculait à la Bourse de Milan jeudi, au lendemain de l'annonce par Vivendi d'une nouvelle montée à son capital, alors que le duel engagé par Vincent Bolloré, le président du groupe français, avec Silvio Berlusconi, premier actionnaire de sa nouvelle cible, semblait devoir se prolonger et prenait un tour politique.
Partager

Vivendi a annoncé mercredi soir détenir 20% du capital du groupe italien de médias, deux jours seulement après avoir dit en posséder 3% et viser jusqu'à un cinquième des actions.

Fininvest, la holding de la famille Berlusconi, a immédiatement répliqué en indiquant qu'elle entendait elle aussi se renforcer au capital pour ne pas laisser Vivendi réduire son influence; elle est déjà montée à 39,8%.

A Milan, le titre Mediaset, qui avait enregistré lundi la plus forte hausse en pourcentage de son histoire boursière (un bond de plus de 31%), abandonnait 1,1% à 3,58 euros en milieu d'après-midi jeudi.

Traders et analystes estiment que la marge de manoeuvre de Vivendi est désormais limitée, sa participation n'étant plus qu'à dix points du seuil de déclenchement d'une offre publique d'achat obligatoire, ce que le groupe dirigé par Vincent Bolloré dit ne pas souhaiter.

"Nous nous attendons à ce que Vivendi joue le long terme", écrit la banque d'investissement Liberum dans une note sur le dossier, expliquant que Vivendi pourrait "persuader" Berlusconi de sortir du capital de Mediaset "soit en vendant directement à Vivendi soit en vendant directement ses parts sur le marché".

POLITIQUES ET BANQUIERS ENTRENT DANS LE DÉBAT

Une telle issue négociée semble pour l'instant lointaine: pour l'instant, le clan Berlusconi a choisi de porter le conflit sur le terrain judiciaire, avec une plainte pour manipulation de cours contre Vivendi qui a conduit le parquet de Milan à ouvrir une enquête préliminaire contre X.

Le gouvernement italien, lui, suit le dossier de près, et le ministre de l'Industrie, Carlo Calenda, a déclaré mercredi qu'une offre hostile sur Mediaset serait inappropriée.

Des propos dénoncés jeudi par le Mouvement 5 étoiles, parti anti-élites donné favori par plusieurs sondages en cas d'élections anticipées, qui a jugé "totalement inapproprié que le gouvernement intervienne pour protéger Mediaset".

"Mediaset est une entreprise entièrement privée et elle n'est certainement pas plus stratégique que (la banque) UniCredit et d'autres entreprises qui ont fini aux mains de Français", a déclaré le M5S.

Le dossier est d'autant plus sensible pour Rome que Vivendi possède aussi près d'un quart du capital de Telecom Italia et que Vincent Bolloré est à titre personnel le deuxième actionnaire de l'influente banque d'affaires Mediobanca.

Telecom Italia a déclaré jeudi n'avoir "rien à voir" avec la montée de son premier actionnaire au capital de Mediaset, "ni directement, ni indirectement".

De son côté, la banque Intesa Sanpaolo - qui conseille Mediaset contre Vivendi - a déclaré publiquement son soutien aux Berlusconi sans hésiter à jouer la fibre nationaliste. "Nous sommes avec Mediaset, les entreprises italiennes doivent rester italiennes", a dit son administrateur délégué, Carlo Messina.

(Giulia Segreti à Milan et Mathieu Rosemain à Paris; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Data Steward F/H

ORANO - 22/01/2023 - CDI - Châtillon

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

72 - Le Mans

Maîtrise d'oeuvre pour la rénovation des bâtiments A et F au 185 rue Henri Champion

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS