Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Le Drian en Malaisie : la vente du Rafale relancée ?

Elodie Vallerey , , ,

Publié le

Lors d'une visite officielle en Malaisie le 4 novembre, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a confié avoir "évoqué" le sujet du Rafale avec de hauts responsables. Kuala Lumpur a lancé, en 2011, un processus de renouvellement de sa flotte d'avions de combat.

Le Drian en Malaisie : la vente du Rafale relancée ? © Dassault Aviation

Après l'échec au Brésil et en attendant l'Inde, la France et l'avionneur Dassault Aviation avancent leurs pions pour tenter de vendre le chasseur multirôle Rafale aux  pays potentiellement intéressés.

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian est en ce moment en visite officielle en Malaisie. En 2011, cet Etat du sud-est asiatique a lancé un processus de renouvellement de sa flotte aérienne et projette toujours d'acheter 18 nouveaux avions de combat.

Comme le rapporte l'AFP, la question du renouvellement de la flotte malaisienne a été "évoquée"  avec le Premier ministre et son homologue à la Défense, qui le recevaient. "Nous considérons que le Rafale est un très bon avion, nous sommes tout à fait disposés à avoir un partenariat avec la Malaisie à cet égard", a précisé Le Drian, refusant de dévoiler la teneur des discussions "confidentielles" sur le sujet .

Depuis plus d'une décennie, les industriels français et européens figurent au premier rang des fournisseurs de l'armée malaisienne. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle