Le dossier Montupet tranché le 19 avril

Deux offres restent encore en lice à l’issue de l’audience de ce 11 avril à huis clos : celle du groupe Arche et celle de Saint Jean Industries. C’est qu’annonce l’avocate du comité d’entreprise de FDPA, Me Malika Menard.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le dossier Montupet tranché le 19 avril

"Le plan de continuation de Montupet aurait été la meilleure solution s'il avait été soutenu par les salariés. Mais comme il y a un rejet total de leur part, le tribunal semble privilégier les deux offres les plus abouties, Arche et Saint Jean Industries", assure l’avocate.
En effet, les salariés de la Fonderie du Poitou Aluminium d’Ingrandes ont manifesté ce même devant le tribunal de commerce de Nanterre pour contester le projet du propriétaire du site.

Saint Jean Industries et Arche ont proposé respectivement de garder 390 et 392 employés. Mais le second projet pourrait ne pas voir le jour. Selon le PDG du groupe Arche, aucun accord n’a été trouvé avec le principal client de FDPA, Renault. "Si nous n'y parvenons pas dans les 48 heures, nous retirerons notre offre", souligne-t-il.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le fonds d'investissement Fin'active et l'entreprise GMD ont quant à eux retiré leurs offres, selon Me Menard. La société américaine Aiken semble quant à elle "hors course", selon une source proche du dossier.

Le 4 avril dernier, des salariés de la CGT avaient accusé les groupes Renault et Montupet, ancien et nouveau propriétaires, d’avoir programmé la fermeture de l’entreprise placée en redressement judiciaire depuis le 20 octobre. Renault avait créé la FDPA en 1979 et l'avait vendue en 1998. En 2010, la Fonderie était passée aux mains de Montupet, dont le siège est situé à Clichy (Hauts-de-Seine). Renault représenterait aujourd'hui environ 85% du chiffre d'affaires de FDPA.

Mais en mars, Renault s’était engagé à commander à la FDPA quelque 605 000 culasses. Le groupe doit augmenter ses commandes à 970 000 unités en 2014 puis à un million en 2015.


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS