Le distributeur suisse Migros met en vente certaines enseignes

(Reuters) - Migros, numéro deux de la distribution suisse, a dit jeudi vouloir vendre ses grands magasins Globus ainsi que Depot et Interio, ses enseignes spécialisées dans l'ameublement et la décoration, afin de se concentrer davantage sur son coeur de métier et le commerce électronique.
Partager
Le distributeur suisse Migros met en vente certaines enseignes
Devant un magasin Globus à Zurich. Migros, numéro deux de la distribution suisse, a dit jeudi vouloir vendre ses grands magasins Globus ainsi que Depot et Interio, ses enseignes spécialisées dans l'ameublement et la décoration, afin de se concentrer davantage sur son coeur de métier et le commerce électronique. /Photo prise le 27 juin 2019/REUTERS/Arnd Wiegmann

Le groupe suisse est également à la recherche de nouveaux propriétaires pour son activité de vélos électriques m-way.

Les distributeurs suisses ont connu ces dernières années des difficultés, la force du franc suisse incitant les consommateurs à faire leurs achats en Allemagne et en France. Les économistes ne voient pas la situation s'améliorer en 2019.

"Les analyses en profondeur que nous avons menées ont démontré que ces entreprises auraient de meilleures perspectives de succès en dehors du groupe Migros", déclare le président de la direction générale du groupe Fabrice Zumbrunnen, cité dans un communiqué.

Cette décision permettra à Migros, une fédération de coopératives, de se concentrer sur ses supermarchés, sur l'expansion de ses magasins de proximité et sur le développement de ses activités aussi bien dans le numérique que dans le secteur de la santé.

Bien que le chiffre d'affaires de Migros se soit maintenu ces dernières années, sa rentabilité a diminué, le bénéfice net revenant de 826 millions de francs suisses (732 millions d'euros) en 2014 à 475 millions de francs l'an dernier.

Les grands magasins haut de gamme Globus du groupe, ont vu leur chiffre d'affaires chuter de 5,7% l'an dernier, à 808 millions de francs, tandis que Depot a vu ses ventes progresser de 2,5% à 554 millions de francs.

M-way a réalisé en 2018 un chiffre d'affaires de 40 millions de francs.

Migros a ajouté qu'il faudrait un certain temps pour que le processus de vente avance et qu'aucun changement significatif pour le personnel ou les clients n'était attendu entre-temps.

(John Revill and Michael Shields, Emma Cruz pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS