Le distributeur Metro juge la nouvelle offre d'EPGC sous-évaluée

BERLIN (Reuters) - Métro a estimé lundi que la nouvelle offre formulée par EP Global Commerce (EPGC), le véhicule d'investissement du Tchèque Daniel Kretinsky et de son associé slovaque Patrick Tkac, pour accroître leur participation dans le distributeur allemand, sous-évaluait considérablement le groupe.
Partager
Le distributeur Metro juge la nouvelle offre d'EPGC sous-évaluée
Métro a estimé lundi que la nouvelle offre formulée par EP Global Commerce (EPGC), le véhicule d'investissement du Tchèque Daniel Kretinsky et de son associé slovaque Patrick Tkac, pour accroître leur participation dans le distributeur allemand, sous-évaluait considérablement le groupe. /Photo prise le 14 février 2020/REUTERS/Wolfgang Rattay

EP Global Commerce, qui avait déjà proposé l'an dernier, sans succès, une offre de 5,8 milliards d'euros sur Metro, a annoncé dimanche son intention d'offrir aux actionnaires du groupe allemand 8,48 euros par action ordinaire et environ 8,87 euros par action privilégiée, afin d'accroître sa participation, qui est actuellement de 29,99%.

L'action Metro, en hausse de 7,14% à la mi-journée, s'échange à 8,91 euros à la Bourse de Francfort.

"Le directoire de Metro est fermement convaincu que l'offre sous-évalue considérablement la société", a déclaré dans un communiqué le distributeur allemand, qui recommande aux actionnaires de ne rien faire pour le moment.

L'an dernier, dans le cadre de son offre sur Metro, EPGC n'était pas être parvenu à trouver un terrain d'entente avec Meridian Stiftung et Beisheim Holding, qui détiennent ensemble 23% du capital du distributeur.

La nouvelle proposition a été rejetée par Meridian et Beisheim.

"Nous sommes surpris par l'offre, qui ne reflète que le cours de l'action, et nous ne donnerons pas suite", a déclaré un porte-parole des actionnaires, ajoutant que Metro devrait se concentrer sur un nouveau plan stratégique après avoir cédé ses activités en Chine et ses hypermarchés Real en difficulté.

Metro est à la recherche d'un président de directoire, l'actuel patron Olaf Koch ayant annoncé qu'il quitterait son poste d'ici la fin de l'année.

EPGC n'a pas fixé de seuil minimum d'acceptation de son offre et a dit ne pas vouloir détenir plus de 50% des droits de vote à l'issue de l'opération.

(Alexander Huebner et Tom Kaeckenhoff; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Seltz

Construction d'un bâtiment d'accueil au camping Salmengrund Seltz

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS