Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Le directeur général de Nissan, Hiroto Saikawa, veut quitter ses fonctions

Simon Chodorge , , ,

Publié le

Hiroto Saikawa, directeur général de Nissan, a annoncé le 8 septembre son intention de quitter ses fonctions. Depuis plusieurs jours, le patron du constructeur automobile japonais est déstabilisé par la révélation d'une rétribution indue.

Le directeur général de Nissan, Hiroto Saikawa, veut quitter ses fonctions
Hiroto Saikawa était déstabilisé depuis plusieurs mois pour sa gestion de l’affaire Carlos Ghosn.
© Nissan

Le directeur général de Nissan serait prêt à démissionner selon les médias japonais. Depuis le 4 septembre, Hiroto Saikawa est éclaboussé par une enquête interne du groupe qui a révélé une rétribution inappropriée de plusieurs centaines de milliers d’euros à son avantage. Le dirigeant est également déstabilisé depuis plusieurs mois par sa gestion de l’affaire Carlos Ghosn, l’ancien patron déchu du constructeur automobile et de son allié français Renault.

Décision à la veille du conseil d’administration

“Je veux passer le relais à la prochaine génération aussi vite que possible”, a déclaré Hiroto Saikawa à la presse dimanche 8 septembre, rapporte Nikkei. Dans un premier temps, le 5 septembre, après avoir reconnu un trop-perçu, le directeur général avait demandé pardon et avait promis de restituer l’argent indu. "Je ne suis pas responsable", continue d'affirmer le patron au sujet de cette rétribution.

La date précise de sa démission reste inconnue. Elle pourrait être officialisée lundi 9 septembre, à l’occasion d’une réunion du conseil d'administration de Nissan. Les conclusions de l’enquête interne doivent être présentées aux administrateurs lors de cette réunion.

Une dizaine de noms pour la succession

L’entreprise va également se mettre en quête d’un successeur. Le comité de nomination de Nissan comporte entre autres Jean-Dominique Senard, président de Renault. Une source au sein de l'alliance Nissan-Renault a déclaré à Reuters qu'un comité de nomination mis sur pied en juin pour trouver un successeur avait établi une liste restreinte de candidats, d'une dizaine de noms.

Parmi les successeurs possibles à Saikawa, a poursuivi cette source, figurent l'actuel directeur délégué à la compétitivité, Yasuhiro Yamauchi, le président du comité de direction de Nissan en Chine, Makoto Uchida, et Jun Seki, actuellement chargé de superviser le rétablissement du groupe. Une autre personne informée de la question a déclaré par le passé à Reuters que le processus de sélection du nouveau directeur général devrait prendre environ six mois car le comité de nomination examinait les profils de candidats japonais et étrangers.

Le nouveau patron de Nissan devra gérer des dossiers épineux : notamment le renforcement de l’alliance avec Renault à travers une éventuelle évolution des participations croisées. Ce changement de direction pourrait également remettre sur la table l’hypothèse d’une fusion entre Renault et Fiat-Chrysler Automobiles (FCA). En juin, le projet colossal avait été avorté dans la précipitation par FCA devant les réserves de Nissan et de l’État français, actionnaire de Renault.

Hiroto Saikawa, chez Nissan depuis 1977

Hiroto Saikawa, âgé de 65 ans, travaille chez Nissan depuis 1977, dès sa sortie de l'université de Tokyo. En 2005, il est élu au comité de direction de l’entreprise. Ancien soutien de Carlos Ghosn, il était devenu directeur général du groupe automobile en avril 2017, sous la présidence du dirigeant libano-brésilo-français.

Lorsque l’homme fort de l’alliance Renault-Nissan a été arrêté pour soupçons de malversations financières, Hiroto Saikawa s’est également retrouvé sous le feu des critiques dans un contexte de performances dégradées chez Nissan. En juin, les actionnaires de l’entreprise avaient tout de même reconduit le dirigeant.

Avec Reuters

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle