Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le directeur de PSA Mulhouse démissionne, Corinne Spilios à la tête du site

, , , ,

Publié le

Les quelque 8 000 salariés de l'usine alsacienne ont appris avec surprise le 15 novembre le départ de Luciano Biondo, qui a décidé de quitter le groupe. Corinne Spilios lui succède à la tête du site de PSA à Sausheim/Mulhouse (Haut-Rhin).

Le directeur de PSA Mulhouse démissionne, Corinne Spilios à la tête du site
Corinne Spilios
© PSA

C'est une première pour le site PSA de Sausheim/Mulhouse (Haut-Rhin). A compter du 18 novembre, il sera dirigé par une femme. Corinne Spilios, 43 ans, assurait jusqu'ici la direction de la qualité du site de Rennes (Ille-et-Vilaine). Diplômée des Hautes études d’ingénieur de Lille et de l’Ecole nationale supérieure des arts et métiers, elle a débuté sa carrière chez PSA Peugeot Citroën en 1995 en tant qu’ingénieur qualité.

Elle succède à Luciano Biondo, 43 ans. Arrivé à Mulhouse en septembre 2012, l'ancien directeur du site de Trnava, en Slovaquie, a décidé de démissionner. La nouvelle a été annoncée le 15 novembre au matin par Denis Martin, directeur industriel du groupe, et elle a provoqué la surprise des 7 890 salariés du site.

Aucune explication

"M. Biondo était présent ce matin à côté de Denis Martin, mais il n'a donné aucune explication, il n'a pas dit un mot, relate Julien Wostyn, de la CGT. Denis Martin a parlé d'un nouvel employeur pour M. Biondo, donc on imagine qu'il ne va pas être au chômage."

Un porte-parole du site indique que Luciano Biondo a décidé de quitter PSA "pour des raisons personnelles" et confirme qu'il va rejoindre "un autre employeur".

Lancement de la Peugeot 2008 et plan social

A Mulhouse, Luciano Biondo a mené à bien le lancement de la production du crossover Peugeot 2008. Le succès commercial de ce modèle a entraîné plusieurs hausses de production depuis le printemps.

Pour sa part, la CGT retient qu'il aura été "l'homme aux 1 000 suppressions de postes". "On était 8 850 en septembre 2012, on est 7 890 aujourd'hui et on produit toujours plus de 1 100 véhicules par jour", détaille Julien Wostyn. Selon lui les suppressions de postes ont touché 100 intérimaires et 900 CDI, partis à la retraite ou dans le cadre de départs volontaires.

Mulhouse fabrique des Peugeot 2008 et 208, ainsi que des Citroën C4 et DS4.

Thomas Calinon

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle