Le Dieselgate serait responsable de 5 000 morts par an en Europe

Les émissions polluantes des véhicules diesel sont responsables de 10 000 décès prématurés par an en Europe, selon une étude publiée lundi 18 septembre. Et les émissions de NOx des véhicules truqués non comptabilisées lors des essais en laboratoire seraient responsables de 5 000 morts par an.

Partager
Le Dieselgate serait responsable de 5 000 morts par an en Europe
10 000 décès prématurés par an sont dus aux émissions polluantes des véhicules diesel.

Les émissions polluantes supplémentaires des véhicules diesels seraient responsables de 5 000 morts par an en Europe, selon une étude publiée lundi 18 septembre. Des chercheurs de l'IIASA, l'Institut international pour l'analyse des systèmes appliqués, et de l'Institut météorologique norvégien ont mesuré l'impact des émissions de NOx sur la santé. Leur étude, "Impact of excess NOx emissions from diesel cars on air quality, public health and eutrophication in Europe", est parue dans la revue Environmental research letters.

Plus précisément, les chercheurs se sont penchés sur les émissions polluantes des véhicules diesel truqués et l'impact des émissions de NOx "cachées". Des constructeurs automobiles, dont Volkswagen, ont introduit un logiciel permettant aux véhicules diesel d'avoir des taux d'émissions polluantes plus faibles lors des tests en laboratoire qu'en conduite réelle.

Les particules fines responsables de 10 000 décès par an

Environ 425 000 personnes meurent prématurément tous les ans en Europe (Suisse, Norvège et les 28 pays membres de l'Union européenne) en raison de la pollution de l'air, selon les chercheurs. Plus de 90% de ces décès sont dus à des maladies respiratoires et cardiovasculaires résultant d'une exposition aux particules fines et au NOx.

10 000 décès par an sont dus aux émissions de NOx, estiment les chercheurs. Les pays les plus touchés sont l'Allemagne, l'Italie et la France en raison de leur population élevée et du fort taux de véhicules diesel dans leur parc automobile, précisent les chercheurs.

Les émissions de NOx des véhicules diesel étant quatre à sept fois plus élevées en conditions réelles que lors des tests menés en laboratoire, les chercheurs estiment que 5 000 décès résultent de ces émissions de NOx.

Les chercheurs ont aussi comparé les décès dus aux véhicules diesel et ceux dus aux véhicules essence. Leur conclusion est sans appel. "Si les émissions des véhicules diesel étaient aussi basses que celles des véhicules essence, les trois quart, soit 7 500 morts prématurées aurait pu être évitée", déclare dans un communiqué Jens Borken-Kleefeld, chercheur à l'IIASA.

2 Commentaires

Le Dieselgate serait responsable de 5 000 morts par an en Europe

Jean-LuK
19/09/2017 06h:32

Et la cigarette tue 70.000 personnes par an en France ! Le diesel sert à transporter biens et personnes, quelle est l'utilité de la cigarette ?

Réagir à ce commentaire
LMag
19/09/2017 16h:19

On peut ajouter les décès causés annuellement par les maladies cardio-vasculaires en France (140 000) dus à la sédentarité, le stress, la malbouffe et autres causes. Ramené à la population de l'Union Européenne, on arrive à ... 1,07 million de morts, comparés aux 0.007 million de morts évoqués!! Cela ne veut pas dire que les bras doivent nous rester croisés. Mais n'acceptons plus ces décisions politiques qui visent notre porte-monnaie plutôt que les maux qui nous rongent. Cet argent issu des amendes pour "tromperie" et non-conformité tombe tellement plus facilement. La vraie lutte pour une bonne santé coûte et ne rapporte pas grand-chose, du moins sur le court terme...

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS