Le Dieselgate aura coûté 228 millions d’euros à Audi

Suite au scandale des moteurs diesel truqués, le rappel des véhicules Audi équipés de moteurs 2 litres et 1,6 litre sera pris en charge par Volkswagen, sa maison-mère. Audi est lui responsable des moteurs 3 litres, et la marque a provisionné 228 millions d’euros pour régler le problème.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le Dieselgate aura coûté 228 millions d’euros à Audi

En marge du salon de Genève, Audi a présenté jeudi 3 mars ses résultats financiers à son siège d'Ingolstadt, en Allemagne. A cette occasion, le Président du directoire Rupert Stadler a annoncé que 228 millions d’euros avaient été provisionnés en 2015 pour gérer la remise à niveau des véhicules incriminés dans le scandale des moteurs truqués. "Cela correspond aux actions à mener en 2016, tant sur le plan financier que technique", a commenté Axel Strotbek, membre du directoire en charge des finances et de l’organisation.

Si cette somme est très inférieure aux montants engagés par Volkswagen, c’est que les deux marques n’ont pas le même niveau de responsabilité dans l’affaire."Les quatre cylindres sont de la responsabilité exclusive de Volkswagen, a affirmé Axel Strotbek lors d’une table ronde organisée en marge de la présentation des résultats. Seuls les moteurs six cylindres ont été développés par Audi, et cela représente environ 100 000 véhicules aux Etats-Unis".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

81 millions d’euros pour les rappels

Dans le détail, Audi a provisionné 81 millions pour la remise à niveau de ces 100 000 voitures à V6 diesel. Le reste des 228 millions est "réservé aux poursuites juridiques éventuelles", selon Axel Strotbek.

Impossible en revanche de savoir sur quoi portera cette mise à niveau. Pour rappel, Volkswagen a déjà annoncé que ses moteurs 2 litres TDI feraient l’objet d’une simple mise à jour logicielle, tandis que les 1,6 litres TDI devront subir en plus une intervention mécanique. Qu'en sera-t-il de ces moteurs 3 litres ? Audi se réserve jusqu'à la deuxième quinzaine d'avril pour fournir des réponses.

A Ingolstadt, Frédéric Parisot

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS