Economie

Le diesel au secours de l’écotaxe

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le diesel au secours de l’écotaxe
La ministre de l’Environnement, Ségolène Royal a annoncé que le péage transit poids lourds serait expérimenté à partir du 1er octobre. La mise en service de cette écotaxe « light » est prévue pour le 1er janvier. Mais la reculade du gouvernement face aux transporteurs et aux Bonnets rouges remet en cause le principe de pollueur – payeur et va coûter très cher à l’État. Le rendement brut est passé de 1,1 milliard d’euros à 550 millions. Un manque à gagner important pour l’Agence de financement des infrastructures de transport de France, qui doit financer la modernisation du réseau de transport. Le gouvernement envisage donc d’augmenter les taxes sur le diesel de 2 centimes. Ce qui pourrait rapporter 800 millions d’euros.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte