Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le développement du groupe toulousain Excent passe par le Gers

, , , ,

Publié le

Le groupe d’ingénierie industrielle Excent, dont le siège est à Colomiers (Haute-Garonne), vient de retenir 1,7 hectare à Pujaudran, dans le Gers, pour poursuivre sa croissance.

Le développement du groupe toulousain Excent passe par le Gers
Moteur Leap
© Snecma

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Depuis sa création en 1990, le bureau d’études en ingénierie mécanique Excent a élargi régulièrement ses compétences pour proposer à ses clients des solutions industrielles globales. Une stratégie qui porte ses fruits : Excent, qui se définit aujourd’hui comme concepteur et intégrateur de solutions industrielles, connaît une forte croissance de ses activités comme de ses effectifs. Le chiffre d’affaires est passé de 24 millions d’euros en 2011 à 44 millions d’euros en 2014 et la société table sur 100 millions d’euros d’ici trois ans. L’effectif vient de passer la barre des 500 salariés. "Nous serons plus de 800 dans un délai de 3 à 4 ans", souligne Philippe Chaumès, le président d’Excent.

Trop à l’étroit dans ses locaux actuels de Colomiers, le groupe vient de retenir un terrain de 1,7 hectare dans la zone industrielle du Roulage, à Pujaudran, dans le Gers. Une première tranche de 3 700 mètres carrés de locaux, dont 2 200 mètres carrés d’ateliers de fabrication et d’assemblage, va être mise en chantier sur ce nouveau site dès la fin de cette année, pour une livraison à l’été 2016. L’investissement est évalué à 6 millions d’euros. 120 personnes travailleront sur ce site dès fin 2016, avec en perspective 50 à 60 emplois supplémentaires dans les deux ans.

"Dans un premier temps, le siège social sera maintenu à Colomiers, en attendant le lancement d’une seconde tranche, qui reste à programmer dans un délai de 3 à 5 ans", précise Philippe Chaumès.

Expertise dans les outillages industriels

Très bien positionnée dans l’aéronautique, qui pèse un peu plus de 50 % de son chiffre d’affaires, le groupe Excent développe son expertise dans les outillages industriels, tant dans le domaine du petit outillage, que pour des lots plus complexes pour les lignes d’assemblage. A son actif, des contrats avec Airbus, mais aussi avec de nombreux équipementiers (Safran, Ratier Figeac, Snecma, Sogerma, UTC Aerospace Systems…). La société s’apprête ainsi à livrer en Chine un îlot robotisé pour une filiale de Comac (constructeur chinois). Elle vient également de décrocher un nouveau marché avec Snecma (groupe Safran), lié à la maîtrise d’œuvre des lignes d’assemblage du moteur Leap.

Depuis plusieurs années, Excent diversifie aussi ses activités en direction de l’énergie, du ferroviaire, de la Défense, ou de l’industrie agroalimentaire et multiplie les implantations en France et à l’international. Des bureaux ont été ouverts à Bordeaux, Nantes, Marignane, Belfort, La Rochelle, Saint-Nazaire, Rennes, Bourges et Paris. La société est également implantée en Roumanie, au Maroc (avec une antenne commerciale) et aux Etats-Unis (via un joint-venture avec Brilex). Une nouvelle implantation est en préparation au Mexique, pour répondre à de nouveaux marchés aéronautiques. D’autres projets sont encore à l’étude, en Allemagne, en Grande-Bretagne et au Canada.

Marina Angel
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle