Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[Carte] Le développement des véhicules autonomes en France passe la seconde, découvrez les 16 projets retenus

Rémi Amalvy , , , ,

Publié le , mis à jour le 25/04/2019 À 11H46

La ministre des Transports Elisabeth Borne a présenté le 24 avril le plan national d'expérimentation des véhicules autonomes. A la suite d'un appel à projets lancé en juin 2018, deux consortium se sont constitués. 16 projets sont prévus ou ont déjà été lancés partout sur le territoire, pour un investissement total de 120 millions d'euros.

[Carte] Le développement des véhicules autonomes en France passe la seconde, découvrez les 16 projets retenus
Elisabeth Borne a présenté le plan véhicule autonome le 24 avril
© Rémi Amalvy

La voiture autonome en France, c’est pour bientôt, et même en campagne ! Mercredi 24 avril, la ministre des Transports Élisabeth Borne a présenté son programme national d’expérimentation sur ce type de véhicule électrique. Fruit de presque un an de réflexion lancé à la suite de la publication du Plan véhicule autonome le 14 mai 2018, il consiste en seize tests répartis dans tout le pays. Certains ont déjà été lancés, d’autres le seront d’ici peu.

Tous ont été sélectionnés après un appel à projet lancé en juin 2018 ("Expérimentation du Véhicule routier Autonome"). Pour y répondre, les candidats se sont constitués en deux consortium : le projet Sécurité et Acceptabilité de la conduite et de la Mobilité autonome (SAM), et le projet Expérimentation Navette Autonome (ENA). Ruraux ou urbains, tous les territoires sont concernés. De même que les types de transport : individuel, collectif, logistique et fret. Le montant total des investissements se chiffre à 120 millions d’euros, dont 42 millions d’aides publiques.

Deux consortiums sur 16 territoires

Le projet SAM rassemble la filière automobile en France. Ses expérimentations regroupe 19 partenaires, 100 véhicules autonomes et 500 000 utilisateurs, sur un total de 13 territoires français. A Toulouse, par exemple, une navette autonome va connecter le parking de l’Oncopole à l’Institut Universitaire du Cancer, éloignés d’environ 500 mètres. Vers 2020, l’Oncopole sera également relié à tous les sites universitaires de la ville. En région parisienne, la RATP va lancer trois navettes expérimentales. Une première desservira le pôle hospitalier de la Pitié Salpêtrière, une autre le secteur du bois de Vincennes, et une dernière la commune de Saint-Rémy-lès-Chevreuse.

Le programme ENA regroupe 10 acteurs industriels (dont EDF et Eiffage) sur trois territoires : Nantes, Sophia-Antipolis et le Cœur de Brenne. Situé dans l’Indre, ce dernier rassemble 11 communes rurales ayant entamé ensemble leur transition numérique depuis 2003. 60 km de fibre ont par exemple été posés dès 2010, la télémédecine a été mise en place dans une maison médicale et un EHPAD en 2012, et des espaces mutualisés dédiés au numérique ont été créés en 2016. L’expérimentation consiste en un véhicule autonome parcourant 20 km et reliant 5 communes entre elles, huit fois par jour.

Des navettes autonomes dès 2020

Le plan prévoit d’atteindre le cap du million de kilomètres parcourus en expérimentation d’ici 2022. De son côté, la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM), déjà votée au Sénat et certainement adoptée l’été prochain, devrait permettre la création d’un cadre législatif pour mettre en place des services de navettes autonomes sur l’ensemble du réseau routier dès 2020.

Le gouvernement veut également faire de la France un leader de l’innovation sur la scène internationale. Lors de la 78ème session de Forum mondial pour la sécurité routière de l’ONU, le pays a proposé de faire évoluer la Convention de Vienne pour prendre en compte les nouvelles technologies du véhicule autonome. Une sensibilisation plus formelle des partenaires européens devrait avoir lieu d’ici la fin de l’année.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle